Destination cheval dans le hall 4
mercredi 23 février 2011

Berger hongrois à cheval
Berger hongrois à cheval © Ph. Claude Bigeon

Il reste encore quelques jours pour aller jeter un œil du côté du salon international de l’agriculture qui truste six halls au parc des expositions de la Porte de Versailles à Paris.

Les chevaux et les ânes sont regroupés dans le hall 4. Les chevaux de trait ou plutôt les lourds voire très lourds vu le gabarit de certaines races sont bien sûr présents. Ce mercredi 23 février, toute la journée, le concours de modèle et allures se déroulera sur le ring équin du hall 4 et cela dès 9h30. A priori, on commencera par les Ardennais à 9h30 puis les Auxois à 10h30, les Boulonnais à 11h, les Bretons à 11h30, les Traits du nord à 12h30, les Poitevins mulassiers à 13h, les Comtois à 13h30, les Cobs normands à 14h30 et les Percherons à 15h30. Jeudi 24 février, vers 14h, France trait proposera une présentation de matériels de traction animale qui servent pour travailler dans les champs ou dans les villes. A l’occasion de sa présidence de l’Union européenne, la Hongrie a été sollicitée par les organisateurs du salon de l’agriculture. Ainsi, un spectacle équestre mixant plusieurs spécificités hongroises est proposé sur la carrière des chevaux. Hormis les traditionnels bergers à cheval qui montrent une belle complicité avec leurs chevaux, un étonnant tireur à l’arc à cheval propose une démonstration de belle qualité. Un peu de la Hongrie à voir jeudi 24 février vers midi puis les autres jours vers 14h. De nombreuses autres animations sont programmées sur cette carrière dédiée aux chevaux et aux ânes qui attirent tant de monde. Vendredi soir, deux spectacles équestres seront proposés, un dans le hall 4 et un autre dans le hall 1, le plus grand avec notamment la troupe Jehol.

Les organisateurs du SIA avaient annoncé la création d’un Espace tourisme rural vert et équestre. Il existe bien dans le hall 4, mais les représentants officiels du tourisme équestre n’y sont finalement pas très nombreux. Certes la Normandie est présente avec un stand Normandie 2014, mais les professionnels de tourisme équestre sont rares. Et pourtant, ceux de Bourgogne et d’Ile-de-France présents y voient l’intérêt d’y rencontrer une autre clientèle que celle du salon du cheval. Ici, ce sont des familles, des gens qui ont envie de souffler à la campagne et à cheval, de se ressourcer. Les professionnels du tourisme équestre y trouvent visiblement leur compte.