Grüss et les 4 éléments
vendredi 14 mars 2008

Albi 8- gruss- 4 éléments
Lucien Gruss Ph: Florence Chevallier

Après un accident qui le retire de la scène le 25 octobre dernier, le retour de l’artiste était annoncé et attendu au salon du cheval d'Albi les 8 et 9 mars.

Ce fût un vrai succès ! Lucien Grüss et sa cavalerie sont bien là. Et selon les propos de l'artiste pour « encore quelques années !Le spectacle son et lumière « Lucien Grüss et les 4 éléments » a proposé un voyage rythmé par l'influence et la couleur des éléments, le feu, l'eau, l'air et la terre autour du dresseur accompagné de plusieurs artistes et de 20 chevaux.Différents tableaux en continu, alternant les numéros de Grüss pour chaque élément avec les prestations de jeunes artistes au talent incontestablement en devenir, ont assuré avec élégance et souvent avec une note allégorique des fantaisies équestres pour le plus grand plaisir des spectateurs.Ainsi,Vincent Liberator au son lancinant de la pluie a offert une balade en liberté avec Fuego son cheval. Le charme de la femme centaure sous les traits de Jenny n'a pas manqué de séduire le public évoluant avec légèreté dans des nimbes imaginaires dans un numéro de dressage artistique ou encore la dextérité de voltigeurs émérites au grand galop tels que Vincent Douziech et Sylvain Albella. Mais aussi Aude Buffet et Raphaël Chevallier, 2 cavaliers dans un duo d'ange et démon.

Cependant, le grand show tant attendu par le public, celui de Lucien Grüss, était bien là. La connivence exceptionnelle qu'il existe entre le dresseur et ses chevaux est apparue dans toute sa magie. Une relation fusionnelle de cet artiste au savoir-faire incontestable qui sait certes parler à ses chevaux mais aussi s'adresser et séduire le public enthousiaste qui le lui rend bien ! Des numéros toujours empreints d'élégance, sans contraintes qui révèlent la beauté et le travail tout en finesse de l'homme de spectacle.

Suite à son premier retour en piste après son accident, l’artiste a accepté de répondre à nos questions.Comment s'est déroulé le spectacle ?Ca c'est très bien passé. Le public a bien réagi et physiquement je ne ressens que quelques petites courbatures. J'attends le 17 mars le diagnostic de mon chirurgien.Avez-vous retrouvé vos chevaux en pleine forme ?Les chevaux, eux non plus n'ont pas gardé de mauvais souvenirs. J'étais cependant curieux mais pas inquiet après une absence de 4 mois de les voir travailler. Ils étaient tout de même en parfaite condition grâce à mon épouse Marie-Do Castan Grüss et mon assistante Maïven Boivin. J'ai retrouvé des chevaux biens dans leur tête, capables avec une seule journée de répétition d'assurer un spectacle sans montrer le moindre signe de recul; ni de peur. Votre retour auprès du public ?J'aime bien cette salle de spectacle, elle est assez magique car on voit les gens. Et j'aime mon public qui a été extrêmement chaleureux !

Photos: Florence Chevallier