JEM 2014 « Nous sommes dans la 3 D »
vendredi 08 mars 2013

JEM VISITE étrangers 13-La-délégation-américaine-en-repérage-devant-les-boxes-à-l'hippodrome
La délégation américaine en repérage devant les boxes à l'hippodrome © Eric Fournier

11 délégations étrangères * soit 25 personnes ont passé 24 heures à Caen pour une première familiarisation avec les sites des prochains Jeux Equestres Mondiaux 2014 en Normandie.

« C’est la première fois qu’on présente concrètement aux fédérations internationales comment vont s’organiser les JEM sur le terrain » indique Laurent Cellier, Directeur des Sports. « On est passé dans la 3 D. Les fédérations ont vu les sites et nous ont posé énormément de questions. Certains sont même allés jusqu’à ouvrir les portes de boxes à l’Hippodrome de Caen, à toucher les murs. Tout devient très concret. Plan des sites en main, il était dés lors plus aisé de se repérer. Les appareils photos n’ont cessé de crépiter toute la matinée »

Les questions les plus fréquentes portaient évidemment sur des points de logistique : Combien de terrains pour telle ou telle discipline, les circulations des chevaux, les espaces dédiés aux « warm up », les espaces des « 10 minutes » avant d’entrer en piste, et les revêtements des espaces de compétition. Beaucoup de questions aussi sur le « welfare » (bien être) des chevaux dont on sent bien que c’est une des priorités majeures des délégations.Tous ces thèmes d’organisation opérationnelle sont pris en charge par les équipes 2014 qui réunissaient dans un deuxième temps les fédérations pour évoquer l’hébergement, l’ouverture de la centrale de réservation hôtelière pour les fédérations, les distances et les temps de parcours entre les sites, les « tests events »…

Pour le hollandais Ad Wagemakersde KNHS « Cette visite est importante. Mes préoccupations sont très concrètes.Où seront logés nos personnels, à quelle distance des compétitions, comment seront organisés les transferts jusqu’aux sites… ». Il promet de revenir ultérieurement à titre personnel pour de nouvelles inspections. James Wolf, Président de la Fédération Américaine était assisté de la meneuse franco-américaine Laurie Astegiano  et de Martin Atock (Peden Bloodstock) pour se faire préciser les moindres détails. Le professionnalisme est en marche.

*Délégationsprésentes : Belgique, Danemark, Finlande, Angleterre, Irlande, Italie,Arabie Saoudite, Afrique du Sud, Pays Bas, Suisse, USA, Suède