CAI-W Genève : Bram Chardon pique la victoire à Boyd Exell
samedi 11 décembre 2021

Bram Chardon et son attelage remportent la pré-qualificative de la Coupe du monde de Genève
Bram Chardon et son attelage remportent la pré-qualificative de la Coupe du monde de Genève © Scoopdyga

La famille Chardon, le père Isjbrand et le fils Bram, s’illustrent régulièrement sur les échéances pour les meneurs dont le circuit Coupe du monde d’attelage. À Genève, la pré-qualificative a sourit à Bram Chardon, victorieux après deux tours rapides et sans la moindre pénalité.

La grande piste de Palexpo se prête merveilleusement bien au circuit Coupe du monde d’attelage de la FEI avec sa butte et son lac. Les organisateurs avaient d’ailleurs permis aux meneurs de faire un passage dans le gué avant de prendre le départ, une option dont ne se sont pas privés certains. Petite originalité dans le parcours : une "speed box", sorte d’enclos avec une barrière au milieu obligeant à une volte dans ce carré. Les meneurs pouvaient la prendre soit à main gauche, soit à main droite, la première option s’avérant plus rapide à condition de bien maîtriser le virage à droite en sortie. La première manche s’est avérée assez délicate avec beaucoup d’écarts dans les chronos, et deux meneurs sur les six en lice bouclant le tour sans pénalité. Le leader du classement 2021/22 Boyd Exell en était, mais le Néerlandais Bram Chardon, vingt-huit ans, l’imitait avec un temps plus rapide ! De quoi mettre la pression sur l’Australien qui habituellement s’en accommode plutôt bien. Pas cette fois car avec il déroulait une seconde manche certes très rapide mais entachée de deux fautes, alors que Bram Chardon signait un nouveau parcours parfait ! Pour son entrée sur le circuit, c’est donc une belle opération pour Bram Chardon, tenant du titre à Bordeaux en 2019. Il sera le dernier à s’élancer demain dans l’épreuve Coupe du monde, courue avec une seconde manche pour les trois premiers de l’initiale. Elle promet d’être disputée ! La fougue du jeune Belge Dries Degrieck, deuxième à Lyon, se heurtait ce samedi à quelques difficultés dans cette seconde manche, laissant la troisième place au suisse Jérôme Voutaz avec son attelage de quatre Franche-montagnes pour la plus grande joie du public. Sachant que dans son village du Valais, des cars de supporters sont organisés pour venir l’encourager demain, ça promet pour l’ambiance !