CAI-W Lyon : Boyd Exell s’accroche
dimanche 31 octobre 2021

Boyd Exell
Boyd Exell © Jean-Louis Perrier

Dernier opus des grands moments de sport sur la belle piste de Lyon Eurexpo, la première étape du circuit Coupe du monde n’a pas échappé à l’insatiable Boyd Exell, malgré la poussée du jeune Dries Degrieck !

Après le magnifique Grand Prix Longines, les tribunes de la grande piste prestigieuse d’Equita Lyon se sont vite à nouveau remplies pour l’étape Coupe du monde d’attelage, accessibles à tous avec la simple entrée salon. Quelle belle occasion de découvrir cette discipline où les sept meneurs en lice ont rivalisé d’adresse pour glaner les points de cette première étape du circuit FEI. Avec un départ dans l‘ordre inverse du classement de l’épreuve d’hier, Benjamin Aillaud ouvrait les débats. Et même avec un départ dans un meilleur tempo, le meneur français n'aura pas pu faire mieux que la veille avec un parcours pénalisé de trois fautes. Il reste néanmoins optimiste pour la suite, la combinaison de ses quatre Lippizans étant inédite en compétition : "Avec mon propriétaire, le Haras de la Pourcaud, nous avons décidé d’opter pour un attelage de Lippizans pour les indoors il y a deux ans, mais avec la crise sanitaire, il n’y a pas eu de concours. J’ai des chevaux qui manquent d’expérience mais qui ont les qualités pour faire", assure-t-il. 

Les trois places pour l’ultime round ont été chèrement disputées, à commencer par les deux représentants de la Belgique. Glenn Geerts a réussi à mener son équipage sans renverser la moindre balle, avec un bon tempo lui laissant entrevoir une place dans la manche finale. Mais il fallait compter sur l’Australien Boyd Exell, bien décidé à ne pas en rester sur son troisième rang du premier jour, et le Néerlandais Koos de Ronde, lui aussi habitué des palmarès. Les deux signaient un chronomètre identique en 150.08’’ laissant une place pour la Belgique. Mais pour qui ? Restait en effet Dries Degriek, à nouveau très offensif avec ses quatre KWPN. Une faute dans les portes rouges a failli lui coûter cher, mais son chrono très rapide lui a ouvert la qualification au détriment de son compatriote. Pour l’ultime parcours il signe un sans-faute, mettant ainsi la pression sur ses challengers. Rien de mieux pour motiver Boyd Exell ! Dès le départ, l’Australien donnait le ton, et la dextérité de ses chevaux a fait le reste avec un temps amélioré de trois secondes ! Koos de Ronde n’avait pas d’autre choix que l’option vitesse, mais le renversement d’une porte rouge à mis à mal sa fin de parcours... La victoire est donc une fois de plus pour Boyd Exell qui, lors de la conférence de presse, s’amusait de cette concurrence venant le bousculer ! Et le meneur australien ne craint pas de la favoriser, ne refusant jamais de donner un conseil à des jeunes comme Dries Degrieck ! Rendez-vous à Stockholm pour la prochaine étape Coupe du monde d'attelage.

Pour consulter les résultats complets, cliquez ici.