CAIO4* Pau : La France ne cesse de briller
samedi 30 octobre 2021

Manon Vignaud et First Quality
Manon Vignaud et First Quality © Solène Bailly/Les 5 étoiles de Pau

Deux jours après l’épreuve de dressage, les meneurs du CAIO4* de Pau avaient rendez-vous ce samedi matin pour le test de maniabilité. Une épreuve des plus techniques, qui a permis au public d’assister à un impressionnant spectacle mais également à une victoire française.

C’est avec le test de maniabilité du CAIO4* que la journée a commencé ce matin à Pau. Devant un public venu très nombreux, les vingt meneurs en compétition ont tenté de déjouer les multiples pièges de cet impressionnant parcours dessiné et imposé par le chef de piste Jacques Tamalet. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ce tracé des plus techniques leur a donné du fil à retordre ! Principale difficulté de cette épreuve de maniabilité : le chronomètre de 3’03’’, très serré. Tellement serré qu’aucun de meneurs n’a réussi à finir son tour dans le temps imparti ! Pas même Marion Vignaud, la numéro une mondial, qui, malgré un sans-faute aux cônes, sort de piste avec 4,60 points de pénalités pour temps dépassé. « C’est une maniabilité très intéressante, avec un temps très difficile, beaucoup de portes resserrées et cachées derrière des obstacles de cross, des angles compliqués… Il y avait vraiment des pièges un peu partout. Le parcours était également plutôt atypique puisqu’il est rare que nous ayons de grandes diagonales au galop comme cela a été le cas aujourd’hui. Cela a permis aux chevaux de souffler un peu, c’était plus agréable pour eux et, en même temps, ça a été un véritable challenge pour nous d’alterner ces moments-là avec des passages très techniques. C’était très délicat mais mon cheval s’est bien comporté donc je suis satisfaite », analyse la meneuse qui termine au pied du podium de cette épreuve. Même résultat pour le Néerlandais Rudolf Pestman, vainqueur de ce test de maniabilité l’année dernière ici à Pau – et seul meneur à avoir bouclé son parcours dans le temps imparti cette année-là ! –, qui se classe aujourd’hui troisième avec 3,45 points avec Diesel.

Claire Lefort, magistrale

Elle a assurément fait vibrer le public français ce samedi matin : sous les applaudissements et cris de joie des supporters, la meneuse tricolore Claire Lefort, associée à Darwin de Féline (Glanteifi Cardi Comet), a signé la meilleure performance du jour et ainsi remporté cette épreuve de maniabilité ! Onzième meneuse à prendre le départ, aucun concurrent n’a par la suite réussi à la rattraper. Avec un chronomètre de trois minutes, trois secondes et neuf centièmes, elle n’a ainsi écopé que de 0,05 points de pénalité. Et malgré une balle tombée au sol durant son parcours contrairement aux autres meneurs, ajoutant 3 points à son score final, c’est bien elle qui s’est emparée de la victoire ce samedi matin. « C’était vraiment une super maniabilité, très bien construite par le chef de piste. Elle était très sélective et, pour notre part, nous adorons cela ! Je passais la première de l’équipe donc il fallait que je tente le tout pour le tout au niveau du temps et ça a payé ! », précisait la meneuse et éleveuse de Darwin de Féline. Un très beau parcours, réalisé par un très beau couple, qui a une histoire aussi belle qu’atypique. Car Darwin n’est autre que le fils de l’ancienne jument de concours complet de Claire Lefort et qui, après avoir suivi les traces de sa mère en se consacrant lui aussi à cette discipline durant l’année de ses six ans, a ensuite pris le chemin des compétitions d’attelage. « C’était un cheval assez émotif, cette discipline lui convient bien mieux. Il n’a que huit ans aujourd’hui, continue donc encore son apprentissage mais progresse vraiment très bien. Pour son premier CAIO4*, je suis vraiment très fière de lui », soulignait Claire Lefort, ravie de sa performance du jour. Juste derrière elle, la meneuse luxembourgeoise sacrée vice-championne d’Europe Jeunes il y a trois mois, Marie Schiltz, qui écope quant à elle de 3,35 points de temps dépassé mais s’offre tout de même une belle deuxième place dans cette épreuve.

L’équipe de France toujours en tête du classement provisoire

Du côté de la compétition par équipes, le podium provisoire reste le même qu’il y a deux jours après l'épreuve de dressage, notamment grâce aux belles performances des Françaises aujourd’hui. Les Bleus dominent donc la compétition pour le moment avec 99,55 points. Derrière eux, l’équipe du Luxembourg avec 113,36 points et celle des Pays-Bas avec 133,81 points. Les Britanniques ont, quant à eux, été contraints de sortir de cette Coupe des nations après la malheureuse élimination de leur meneuse Lucy McGill, qui a malencontreusement passé deux fois une même porte.

Du côté du classement individuel provisoire, pas de grand changement non plus : le trio de tête est toujours composé de la Canadienne Kelly Houtappels-Bruder avec 49,07 points, suivie de Marion Vignaud avec 49,40 points et de Rudolf Pestman avec 49,47 points. Des scores très serrés, qui motivent assurément les meneurs pour l’épreuve de marathon de demain ! « Demain va être une épreuve très excitante qui, je pense, compte tenu de sa technicité, devrait vraiment faire la différence », déclarait la Canadienne installée aux Pays-Bas, cinquième de l'épreuve du jour. Rendez-vous demain à 9h30 pour la dernière épreuve de ce CAIO4* !

Pour consulter les résultats complets de l’épreuve de maniabilité, cliquez ici.

Pour consulter le classement individuel provisoire, cliquez ici.

Pour consulter le classement par équipes provisoire, cliquez ici.