Le marathon modifie la tête
vendredi 01 septembre 2006

JEM6-attelage-marathon-aillaud
Benjamin Aillaud - Ph. Claude Bigeon

Construit par Wolfgang Asendorf, le chef de piste du dernier CAIO d’Aix-la-Chapelle, le marathon des Jeux équestres mondiaux a été assez sélectif. Meilleur français, Benjamin Aillaud nous commente ce marathon qu'il a beaucoup apprécié

     Interview de Benjamin Aillaud

« J’ai voulu construire un parcours technique qui teste la condition physique des chevaux, leur dressage et l’intelligence des meneurs, explique ce jeune chef de piste présent depuis une dizaine d’années sur les terrains internationaux. » Le numéro 1 construit en devers a causé deux accidents heureusement sans gravité pour les chevaux et les meneurs, l’Irlandais Barry Capstick et le Hollandais Bert Brans.

Parti en deuxième position, le leader au provisoire, l’Américain Chester Weber, vingtième sur le marathon redescend à la septième place, laissant à Ysbrand Chardon la première place grâce à sa victoire devant Félix Brasseur et le Suisse Stefan Klay. Dix-septième sur le marathon, Michael Freund recule aussi considérablement jusqu’à la neuvième place. Chez les tricolores, c’est le fougueux Benjamin Aillaud qui sort son épingle du jeu avec une superbe onzième place sur cette épreuve qu’il affectionne. Voilà un bon résultat qui lui fait reprendre le leadership français. Thibault Coudry terminant 23e et Stéphane Chouzenoux 26ème du marathon, le classement tricolore à l’issue du marathon est le suivant : 13e Benjamin Aillaud, 24e Stéphane Chouzenoux et 26e Thibault Coudry. Par équipe la France est 8ème . L’Allemagne mène la danse devant les Pays-Bas et la Belgique.Le chef de piste nous l’a annoncé, le tracé de la maniabilité sera rapide et technique, alors il faudra garder des nerfs d’acier jusqu’au bout des vingt portes au programme. Parmi les difficultés, un zizag testera l’habileté des attelages à quatre chevaux. La lutte sera très serrée en tête, Chardon et Brasseur n’ayant qu’un point de différence tout comme les deux suivants, Eriksson et Sandmann.

Photos de Benjamin Aillaud et Ysbrand Chardon à Aix par Claude Bigeon