Michael Sellier et Fabrice Martin en embuscade
samedi 07 juin 2008

saumur8-CAI-Sellier
Mickael Sellier et Uwald sur le marathon (obstacle n°3). Ph. C. Bigeon

Près de 80 partants dans toutes les catégories de poney et chevaux étaient au départ du 24 e concours d’attelage international de Saumur sur l’hippodrome de Verrie.

Malgré la pluie qui est pas mal tombée les jours précédents, le marathon s’est déroulé sous le soleil. Les concurrents étrangers sont venus montrer leurs forces en présence dans la perspective des championnats du monde à un cheval et à quatre chevaux, mais aussi la Coupe Alpes et Danube (un quasi-championnat d’Europe à 2 chevaux). A l’issue du classement cumulé dressage et marathon, le seul Français qui pointe en pôle position, c’est Gilles Arriat à quatre poneys à un peu moins de trois points (une balle) de la grande championne belge Mia Allo. A un poney, la Britannique Julie Camm devance les deux suisses Cedric Scherrer et Doris Schmid. A deux poneys trois Belges trustent les trois première places au provisoire, André Wynants, Laurent Herman et Rudi Van den Bergh. A un cheval, on peut encore espérer un tricolore sur le podium avec Mickael Sellier, deuxième au provisoire à moins de deux points du Suisse Mickael Barbey. Un autre Suisse est troisième, René Rahm. Anne-Violaine Brisou venue avec son cheval « B » tout comme Mickael Sellier pointe à la sixième place au provisoire. A deux chevaux, la catégorie fleuve avec 22 concurrents, le meilleur Français est quatrième. Il s’agit de Frédéric Bousquet. En tête au provisoire, on trouve, le Suisse Beat Schenk, le Belge Freddy Van Vreckhem puis le Suisse Daniel Wuthrich. Sale coup pour Eve Cadi-Verna, la multiple championne de France, victime d’un renversement de sa voiture dans le premier obstacle. Plus de peur que de mal, mais elle ne termine pas l’épreuve. A quatre chevaux, la catégorie la plus spectaculaire. Le Portugais Frederico De Beck prend la tête devant (c’est une surprise en raison de la présence de Benjamin Aillaud) Fabrice Martin. Un peu plus d’un point sépare les deux meneurs. Alors qui sait pour demain. L’Espagnol Jua Robles Marchena est troisième. Benjamin Aillaud n’est que cinquième à dix points du meilleur. La raison, un attelage en formation avec deux jeunes chevaux de 7 et 9 ans.Dimanche, la maniabilité commencera à 10 heures sur l’hippodrome de Verrie à Saumur.

     A écouter, l'interview de Mickael Sellier!