Herning 2022 : L'incroyable doublé de Charlotte Fry et Glamourdale
jeudi 11 août 2022

Charlotte Fry et Glamourdale, ici lors du Grand Prix Freestyle des championnats du monde de Herning
Charlotte Fry et Glamourdale, ici lors du Grand Prix Freestyle des championnats du monde de Herning © FEI/Leanjo de Koster

Qui, il y a encore quelques jours, aurait parié sur une victoire de Charlotte Fry et son puissant Glamourdale à Herning ? Certainement peu de gens, le (triple) sacre de Cathrine Laudrup-Dufour et son bouillonnant Vamos Amigos ayant été annoncé à de très nombreuses reprises dans les semaines précédant l'événement. Mais, plus encore, qui aurait parié sur un double sacre de la cavalière britannique de vingt-six ans et son bel étalon noir de onze ans ? Car oui, ce mercredi soir à Herning, Charlotte Fry et Glamourdale ont de nouveau décroché l'or dans le Grand Prix Freestyle, et ont définitvement inscrit leurs noms dans l'Histoire.

Ils avaient déjà ébloui les juges et le public lundi lors du Grand Prix Spécial, en déroulant une reprise tout simplement époustouflante, et pour laquelle ils avaient obtenu des notes frôlant parfois la perfection (9.9 pour l'allongement au galop, souvenons nous en !). Ce mercredi soir à Herning, dans le Stutteri Ask Stadium plein à craquer et devant un public toujours aussi enthousiaste, Charlotte Fry et Glamourdale (lord Leatherdale) ont de nouveau déroulé une reprise qui restera assurément dans les mémoires. Au rythme de quelques-uns des plus grands tubes britanniques, les deux complices ont enflammé le stade et impressionné tous ceux qui s'y trouvaient. Cela, encore une fois grâce à des appuyers d'une amplitude toujours aussi rare, un allongement au galop absolument parfait, mais aussi des changements de pieds aux deux temps dignes d'une véritable démonstration. Après avoir déroulé toute sa ligne finale au son des applaudissements du public et salué les juges, la jeune Britannique n'a pu contenu sa joie, tout comme ses supporters. Si la victoire n'était pas d'ores et déjà assurée puisqu'il restait à passer Dinja van Liere et Cathrine Dufour, les jeux semblaient pourtant déjà être faits. D'autant plus lorsque le score du duo s'est finalement affiché sur les écrans. 90.654%. À seulement vingt-six et onze ans, et après avoir décroché un premier titre mondial quarante-huit heures auparavant, Charlotte Fry et Glamourdale sont ainsi entrés dans la légende, ainsi que dans le club très fermé des couples ayant passé la barre ultra symbolique des 90%. « À peine entrés dans le stade, la foule nous acclamait déjà, c'était incroyable. Et c'était très excitant pour Glamourdale d'y aller, il savait que c'était plein et qu'il devait se montrer. Mais dès que la musique a commencé, les sensations sont devenues encore plus incroyables. Il dansait sur sa reprise libre en musique et j'ai senti que j'avais juste à en profiter. J'écoutais la foule chanter et j'étais enthousiasmée. Honnêtement, c'était la meilleure sensation au monde et je n'ai jamais été dans une arène comme celle-ci ou participé à une épreuve comme celle-là auparavant », confiait la cavalière en sortie de piste. « C'est exactement pour cela que Glamourdale est fait : des pistes comme celles-ci, de la musique comme celle-là et des tracés comme celui-ci ! Tout était parfait aujourd'hui », a-t-elle ajouté. Et dire qu'il s'agissait-là de la toute première fois que le couple britannique déroulait cette reprise libre en musique... Les mots manquent pour décrire un tel exploit. Difficile également de décrire la pression qui a dû envahir Cathrine Laudrup-Dufour en voyant le résultat de sa principale rivale ici à Herning.

Deux épreuves, un même podium

Quelle pression également pour Dinja van Liere qui, toujours en selle sur son énergique Hermès (Easy Game), a dû passer une telle performance. Pour autant, la cavalière néerlandaise de trente-deux ans ne s'est pas laissée déstabiliser et a, malgré quelques petites imperfections, signé une très belle reprise, notée à 86.900%. « Je suis si fière de mon cheval, il a encore fait une fantastique reprise ce soir. Samedi et lundi, il était un peu nerveux et je pensais qu'il le serait encore un peu plus aujourd'hui avec tout ce public. Et finalement, il a été étonnemment détendu. Il ne cesse de s'améliorer, c'est formidable », a déclaré celle qui avait déjà remporté le bronze dans le Grand Prix Spécial.

Puis, ce fut au tour de la très attendue Cathrine Dufour et son Vamos Amigos (Vitalis) de s'élancer. Le duo danois avait une revanche à prendre, après s'être fait devancé par Charlotte Fry et Glamourdale dans le Spécial. Pour cela, il fallait impérativement faire mieux que 90.654%. Cela aurait peut-être été possible sans les quelques imperfections au trot allongé, que ni les belles transitions passage-piaffe, ni les notes obtenues pour les appuyers, n'ont pu compenser. Après quelques secondes de suspense, le verdict tombe : 89.411%. Ce soir encore, les grands favoris de cette échéance n'ont donc rien pu faire face au duo britannique Charlotte Fry/Glamourdale, et ont une nouvelle fois vu la victoire leur échapper. Un résultat certainement rageant pour la cavalière danoise, qui a néanmoins préféré se concentrer sur le positif. « Je suis vraiment satisfaite. Vamos était un peu chaud ce soir mais, comme je l'ai déjà dit, il ne faut pas oublier qu'il n'a que dix ans. Evidemment, je visais l'or, mais c'est un honneur d'être aux côtés de ces deux incroyables cavalières. Nous sommes cette génération qui change le monde du dressage, et cela me rend vraiment fière », a-t-elle tenu à souligner à l'issue de la remise des prix.

Comme dans le Grand Prix Spécial, la victoire de ce Grand Prix Freestyle est donc revenue à l'incroyable duo britannique Charlotte Fry/Glamourdale qui, a seulement vingt-six et onze ans, ont donc été sacrés double champions du monde en individuel, après été sacrés vice-champions du monde par équipes. Quel bilan pour les deux complices, que personne n'attendait lors de ces championnats... Ils ont indéniablement créé la surprise et, surtout, marqué l'Histoire de leur discipline. Si jeunes et pourtant si talentueux. Tout comme Cathrine Dufour et Vamos Amigos, sacrés à deux reprises vice-champions du monde en individuel, tandis que Dinja van Liere et Hermès repartent aux Pays-Bas avec deux superbees médailles de bronze. Voilà des championnats comme on les aime : du suspense, de belles surprises, de superbes victoires, de belles équitations... Bref, le monde du dressage fait peau neuve depuis quelques mois, et cela fait assurément du bien à la discipline.

Pour consulter les résultats complets de cette épreuve, cliquez ici.