Herning 2022 : Objectif atteint (et plus encore) pour les para-dresseurs tricolores
samedi 13 août 2022

Chiara Zenati et Swing Royal*IFCE, ici lors des championnats du monde de Herning
Chiara Zenati et Swing Royal*IFCE, ici lors des championnats du monde de Herning © FFE/PSV

Ils étaient venus à Herning avec l'objectif de faire un top 8 en équipe. Et ils l'ont fait ! Ce samedi au Danemark, après le passage de Chiara Zenati et Swing Royal*IFCE, les para-dresseurs français ont accroché une belle huitième place collective. Contrat rempli, donc. Et comme une bonne nouvelle n'arrive jamais seule, trois des quatre couples ont également décroché leur ticket pour la reprise libre en musique de demain.

Avec une belle cinquième place au classement provisoire hier - acquise grâce aux très belles reprises de Vladimir Vinchon, Céline Gerny et Anne-Frédérique Royon - les para-dresseurs tricolores avaient on ne peut mieux entamé ce championnat du monde par équipes. Et ce samedi, les Bleus n'ont pas faibili, grâce à Chiara Zenati et Swing Royal*IFCE (Royal Blend). Dernier duo français à dérouler sa reprise pour cette compétition collective, les deux complices ont, tout comme leurs coéquipiers la veille, bien amélioré leur note. Certes, ils n'ont malheureusement pas réussi à passer la barre symbolique des 70%, mais on ne peut manquer de souligner les nombreux points positifs de cette prestation. Plus de ryhtme, de meilleures cessions, une belle serpentine et, globalement, un bon travail au trot. Seule ombre au tableau : les demi-tours autour des hanches qui, comme lors de la reprise individuelle, ont malheureusement coûté cher au duo. « Tout comme celle de jeudi, je suis très satisfaite de la reprise d'aujourd'hui. Cela reste du sport, et le sport c’est de la compétition, on ne peut pas toujours être bon. Il y a des moments difficiles, d’autres meilleurs, mais nous avons donné le meilleur de nous-mêmes, et c’est ça le principal », a tenu, avant toute chose, à souligner la cavalière qui avait à coeur de faire mieux que dans la reprise individuelle. « Concernant les demi-tours autour des hanches, Swing peut parfois les coller, et aujourd’hui j’ai privilégié le fait de les faire plus grandes que d’habitude pour éviter qu’il les colle et que ma moyenne baisse encore plus », expliquait-elle à la fin de sa reprise. Moyenne finale : 69.794%. Et le début des montagnes russes émotionnelles, comme l'a précisé Fanny Delaval, cheffe d'équipe des Bleus. « On a d'abord été un peu déçus car on pensait que la note de Chiara allait être plus élevée. Elle a fait un très beau début de reprise, malgré des demi-tours qui font un peu perdre des points. Mais rien n'était vraiment perdu, et je me suis rendue compte, au fur et à mesure de la compétition, que des cavaliers qui étaient devant elle à l'issue de l'épreuve individuelle, passaient finalement derrière. Cela signifie que, sur le plan des notes, ça rebattait un peu les cartes, ce qui nous a redonné un peu espoir. » Et finalement, en début d'après-midi, les résultats tombent. Chiara et son Swing Royal sont qualifiés pour la reprise libre en musique ! Le duo se classe en effet, à l'issue de la reprise individuelle et de cette reprise par équipe, au huitième rang et déroulera ainsi, demain, sa toute nouvelle Freestyle, tout comme Céline Gerny et Vladimir Vinchon. « Trois couples qualifiés pour cette ultime reprise, c'est vraiment super », ajoutait la cheffe d'équipe.

La France huitième du championnat par équipes

Du côté du championnats par équipes, la France accroche une belle huitième place, soit l'objectif que s'était fixé l'équipe avant de partir. « Cette huitième place, c'était l'objectif espéré. Sachant qu'il y avait une très grosse concurrence ici, avec une vingtaine d'équipes présentes, je me disais que huitième, compte tenu de tout ça, c'était déjà une très belle performance pour nous. Et nous y sommes arrivés ! Il y a eu beaucoup de suspense, car il n'y a pas beaucoup d'écart avec nos concurrents. Mais je crois qu'on a une bonne étoile avec nous ici à Herning. Il faut qu'on la garde demain pour la Freestyle », déclarait Fanny Delaval en fin de journée. « Il y a vraiment une satisfaction collective au sujet de tous ces résultats. Même pour Anne-Frédérique, car même si elle n'est pas qualifiée pour la Freestyle, son score a compté dans le championnat par équipes, c'est satisfaisant. Cela signifie qu'elle a fait le travail, et comme il le fallait. Ce soir, pour tout le monde, le bilan est positif. Le groupe est soudé, il y a un vrai esprit d'équipe, beaucoup d'affection. Pour moi, c'est très important cette ambiance, parce que j'y crois beaucoup. "Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin", comme le dit si bien le proverbe », a-t-elle ajouté.

À Herning, dans ce championnat du monde de para-dressage, la victoire collective est finalement revenue à l'équipe néerlandaise composée de Sanne Voets/Demantur RS2 N.O.P (Vivaldi), Demi Haerkens/EHL Daula (IPS Gribaldi), Lotte Krijnsen/Rosenstolz (Rotspon) et Frank Hosmar/Alphaville N.O.P (Sandreo), avec un total de 230.225 points. Soit seulement 0.5 point de plus que l'équipe danoise, qui décroche une belle médaille d'argent, devant les Etats-Unis, médaillés de bronze avec un score de 225.335.

Prochaine et dernière étape de ces championnats du monde : la reprise libre en musique, donc. Et, comme le souligne là encore Fanny Delaval, le but est, à travers ces reprises, de trouver de potentiels axes d'amélioration en vue des championnats d'Europe qui se tiendront l'année prochaine à Riesenbeck. « L'objectif des Freestyle, ce n'est pas spécialement une note en particulier, mais de présenter ce qu'on l'a fait et travaillé ces dernières semaines. On a revu nos programmes, on s'est fait accompagnés. L'idée, c'est d'avoir le plaisir de présenter ce que l'on a préparé, de voir si cela plaît aux juges. Nous on aime, mais l'important, c'est l'avis des juges. On va essayer d'avoir les meilleures notes possibles, et de remonter dans le classement. Mais voilà, on veut avant tout voir si on a fait des progrès sur les Freestyle, qui étaient notre gros point faible auparavant », précisait la cheffe d'équipe. Pour soutenir nos Bleus, rendez-vous à 9h18 pour la reprise de Vladimir Vinchon et Fidertanz For Rosi (Fidertanz), à 10h44 pour celle de Céline Gerny et Rhapsodie*IFCE (Brentano II), et à 14h15 pour celle de Chiara Zenati et Swing Royal*IFCE.

Pour consulter le classement final par équipes, cliquez ici.