À Pompadour, Thomas Carlile et Thibaut Vallette se promènent
lundi 12 avril 2021

Thomas Carlile et Zanzibar Villa Rose Z, en tête après le dressage et l'hippique
Thomas Carlile et Zanzibar Villa Rose Z, en tête après le dressage et l'hippique © Morgan Froment

Une fois n'est pas coutume, et Birmane étant absente de cette compétition, Thibaut Vallette et Qing du Briot*IFCE n'ont fait qu'une bouchée de la concurrence lors de cette deuxième étape du Grand National de Pompadour, également support du championnat de France Pro Elite, même si certains - plus ou moins jeunes - opposent une belle résistance. Dans la seule épreuve internationale de ce concours, Thomas Carlile surpasse tous ses adversaires.

Une fois terminé le confinement imposé par l'épizootie de rhinopneumonie, les cavaliers de concours complet ont repris la route en direction de Pompadour, théâtre des Masters Pro. Malgré la difficulté de la reprise de dressage (identique à celle des Jeux Olympiques de Tokyo), ce premier test a laissé peu de place au suspens. Comme à l'accoutumée, Thibaut Vallette et son Qing du Briot*IFCE ont pris la tête grâce à une reprise fluide et sans accroc créditée de 77.96% (22.0 pts), de quoi garder un peu de marge avant le cross de demain qui risque de s'avérer assez corsé. La bonne surprise vient de Camille Lejeune et de Good Size des Quatre Chenes. L'étalon bai n'en est qu'à ses débuts en Pro Elite et effectuait sa deuxième sortie sur cette épreuve. Malgré sa jeunesse, le voilà parti pour faire de l'ombre à la concurrence puisque le couple pointe au deuxième rang, ex-aequo avec Arnaud Boiteau et son inoxydable Quoriano*IFCE, toujours fringuant du haut de ses 17 ans.  

En parallèle des Masters Pro, Thierry Touzaint et Michel Asseray, respectivement sélectionneur et DTN adjoint au complet, avaient demandé à l'équipe organisatrice de programmer un CCI 4*S, support de qualification pour les JO. Une trentaine de couples ont répondu présent et là encore, il n'y eu que peu de surprise à l'annonce des résultats. Après le dressage et le saut d'obstacles, c'est Thomas Carlile qui mène la danse avec Zanzibar Villa Rose Z et Cadet de Béliard. Astier Nicolas complète le podium avec Baladin de l'Océan, qui revient d'une longue convalescence mais qui se montre prometteur du haut de ses 10 ans.