CCI 5* Pau : Laura Collett triomphe, Alexis Goury confirme
dimanche 25 octobre 2020

Alexis Goury et Tompe l'Oeil d'Emery CCI 5* Pau
C'est à nouveau une septième place dans le CCI 5* de Pau pour Alexis Goury et Tompe l'Oeil d'Emery !

Pau n'a pas résisté à la déferlante de cracks britanniques et néo-zélandais emmenée par la brillante Laura Collett qui remporte ainsi son premier CCI 5* aux rênes de London 52. Avec sa septième place, Alexis Goury a finalement été le meilleur représentant du clan tricolore, un peu mis à mal ces deux derniers jours.

Pau est statistiquement le CCI 5* où les sans-fautes sont les moins nombreux. On pouvait légitimement s'attendre à un peu suspens sur ce dernier test de saut d'obstacles mais il n'en a finalement rien été. Le trio de tête est resté inchangé et les ladies britanniques ont n'ont laissé aucune chance à la concurrence. C'est Laura Collett qui l'emporte avec son excellent London 52 (21,3pts). Le couple avait déjà un beau palmarès composé de victoires en 4* à Boekelo et à Chatsworth, mais celle de Pau reste la première en 5*. Petit bonus : jamais un score final n'avait été aussi bas en 5* depuis plus de dix ans ! "C'est comme dans un rêve ! Je ne réalise pas vraiment ce qu'il vient de se passer je crois ! Ce matin, je me disais que, si j'avais à choisir, je n'aurais certainement pas voulu monter un autre cheval que London 52 pour une telle compétition ! C'est un excellent sauteur. Il faisait ici son premier cinq étoiles et je ne m'attendais pas à un tel résultat en arrivant.

Brookfield Innocent, la monture de sa compatriote Piggy March, faisait lui aussi ses débuts à ce niveau et se classe deuxième, juste devant un habitué du haut-niveau : Wesko. Associé à Tim Price, le hongre de 17 ans a montré qu'il était encore en pleine forme. "Je profite de lui le plus possible tant que je le peux. Je mesure aussi la progression que j'ai pu avoir depuis mes débuts ici à Pau !", confiait son cavalier néo-zélandais a d'ailleurs été l'un des seuls se classer parmi le raz de marée britannique. "Il y avait l'équivalent de deux équipes olympiques britanniques. C'est dire si la concurrence était rude !" plaisantait Alexis Goury. Le jeune pilote a signé la meilleure performance française en se classant 7ème avec Trompe l'Oeil d'Emery, pareil qu'en 2018 ! Alexis relevait toutefois les progrès effectués en deux ans : "notre note de dressage est nettement meilleure, il a déroulé un cross parfait et a très bien sauté aujourd'hui. Il a tout simplement  prouvé qu'il était un excellent cheval."

Coup de chapeau également à Maxime Livio, double sans faute et neuvième avec Vitorio du Montet, et pensée à Jean-Lou Bigot, huitième hier après son maxi sur le cross, qui n'a pas pu défendre ses chances cet après-midi puisque sa monture Utrillo du Halage, s'est blessé au jarret et n'a pas été présenté à la seconde inspection vétérinaire. Les résultats : ICI.