-->

CCI3*-S Jardy : Fabrice Lucas signe la meilleure performance tricolore avec Délire
dimanche 08 mai 2022

Fabrice Lucas et Délire Delque sur le principal gué du CCI3*-S de Jardy
Fabrice Lucas et Délire Delque sur le principal gué du CCI3*-S de Jardy © Claude Bigeon

Ce week-end, le Haras de Jardy mettait à l'honneur sa discipline fétiche : le concours complet. Le CCI3*-S, épreuve majeure de ce rendez-vous, a fait un carton avec quatre-vingt-trois partants, dont un beau plateau d’étrangers. C’est finalement l’Allemand Felix Etzel qui l’emporte avec Polartantz (Konvoi), après un dressage à 23.5 points, un sans-faute sur les barres puis un maxi sur le cross. La Suissesse Melody Johner, en selle sur son GB Keep Cool Du Perchet (GB Konvally), monte sur la deuxième marche du podium avec un score de 28.6 points, et la Belgique le complète grâce à la performance de Senne Vervaecke associé à Jeno (Sir Donnerhall), 30.4 points. Le premier tricolore se trouve à la cinquième place : il s'agit du cavalier de la Garde Républicaine Fabrice Lucas, associé à Délire Delque (Niagara d'Elle), qui a réalisé une belle remontée. Dixième après l’hippique, il grappille cinq places. Retour sur cette performance avec le cavalier de quarante-neuf ans qui a toujours la niaque.

Comment résumeriez-vous votre parcours de compétiteur en complet ?

En tant que militaire, j’ai été champion du monde individuel et par équipe avec mes amis du CSEM Viricel, Willefert et toute la bande, en 2003. En 2002, j’ai été sacré champion de France 2e catégorie, et à nouveau en Pro 1 en 2014 avec Mistral des Texes (Urbain du Monnai). Après cela, j’ai eu un gros passage à vide. J’ai formé pas mal de jeunes chevaux, mais qui n’ont pas pu faire du haut niveau.

Parlez-nous de Délire Delque... 

Je l’ai depuis l’âge de quatre ans. Il est aujourd'hui âgé de neuf ans et a fait quatre, cinq et six ans sur le circuit SHF. Lors de cette dernière année, à un moment, il a été meilleur par les gains. Il a eu un problème à un grasset, je l’ai donc arrêté deux ans. Il a repris l’année dernière, sur des épreuves Pro 4, Pro 3, gentiment. En 2021, il a fait le CCI1* et le CCI2*-S de Saint-Quentin, ainsi que le CCI2*-L du Pouget. Cette année, il a fait deux épreuves Pro 2, Fontainebleau et Saint-Quentin, où il est classé à chaque fois, ce qui m'a incité à l'engager sur le CCI3*-S ce week-end.

Quelles sont ses origines ?

C’est un Selle Français par Niagara d’Elle et sa mère, Stella Delque, est une fille de Le Tot de Semilly. C’est un cheval de la Garde Républicaine, acheté pour le défilé. Initialement, je l’avais surnommé "le Jamaïcain", car il était très cool. Mais finalement, il se réveille de plus en plus dans le travail. À quatre ans, c’était un gentil cheval très "plan plan", il prenait des demi-primes, il était tout le temps sans faute, mais il n’était pas très concentré sur le rectangle. Mais il se fait gentiment.

Quelles sont ses qualités en tant que cheval de  complet ?

Il a un super mental. Mais sa principale qualité, c’est qu’il est droit, qu'il ne regarde rien lorsqu'il est dans la compétition. À côté de cela, au quotidien, il peut avoir peur d'un peu tout et n'importe quoi. Mais, sur le cross, il ne pose aucun souci. Il est assez sympathique.

Quel bilan tirez-vous de ce CCI3*-S de Jardy ?

Sur le dressage, il a dressé à un peu plus de 68%. Il peut bien bouger, mais il peut aussi regarder à droite et à gauche. Il est néanmoins relativement sage. Ce week-end, il a fait de petites fautes, comme des arrêts pas très carrés. Sur l’hippique, il est sans faute. 

Que dire du cross aujourd’hui ?

Cela faisait longtemps que je n’avais pas fait de CCI3*, mais à la reconnaissance, tout était assez clair pour moi. Jardy est un complet que je connais très, très bien. J’y ai gagné pas mal de CCI2* à l’époque. Je connais le moindre recoin, les buttes, les gués... Je connais tout part cœur. Je suis un peu ici chez moi. Peu de choses m'inquiétaient, à part faire une faute de pilotage.

Comment se positionne ce concours dans votre saison avec Délire ?

En ce moment, je fais étape par étape. J’essaie de faire pas mal d’internationaux pour obtenir mes qualifications FEI. Je vais aller à Bazoges-en-Pareds faire le CCI3* avec mes deux chevaux de tête, Délire Delque et Facebook du Vinnebus (Upso d'Aunou), un sept ans qui était aussi sur ce 3 étoiles. Il faut que je requalifie les chevaux et que je me requalifie aussi. Je fais étape par étape. Et je me dis que tout cela, je l'ai déjà fait. J'en suis capable. Je me fais ma préparation mentale à moi. J’ai déjà fait plus gros, et les chevaux me font confiance.

Quel est votre objectif cette saison ?

J’aimerais aller au Mondial du Lion avec mon sept ans. J’ai aussi un six ans qui tourne bien. J’y pense, mais on verra. Je fais toutes les étapes, tout ce qu’il faut faire.

Et pour Délire, quelle sera la suite de la saison ?

Suivant son état de forme, il refera sûrement un CCI3*-S, et peut-être un format long après. Franchement, je n’ai pas d’objectif cette saison pour Délire. Mais à chaque fois il répond présent. Il apprend son métier. 

Pour consulter les résultats complets et détaillés de ce CCI3*-S, cliquez ici.