CCIO 4*S Le Pin : Les Bleus sur l'hippique, fantastiques !
samedi 15 août 2020

© FEI/Eric Knoll

Le CCIO 4*S du Grand Complet offre pour le moment un scénario à suspens. Certes, la France caracole largement en tête de la Coupe des nations mais en individuel, Michael Jung, que l'on attendait de pied ferme avec ses cracks Chipmunk et Rocana, a déçu sur le saut d'obstacles. C'est un mal pour un bien puisque Thibault Vallette et Thomas Carlile sont désormais aux avant-postes à quelques heures du cross.

Au Pin, beaucoup de cavaliers ont eu une après-midi un peu sportive, jonglant entre les épreuves et passant d'un cheval à l'autre sans discontinuer. L'épreuve phare, c'était le test de saut d'obstacles du CCI 4*S et ses 90 couples. Le tour dessiné par Quentin Perney a parfaitement joué son rôle avec un temps assez court associé à une fin de parcours un peu corsée qui ont fait pas mal de dégâts mais absolument rien de catastrophique, juste de quoi passionner les spectateurs (masqués) venus en nombre. 

Partition parfaite pour les Bleus

Le test de saut d’obstacles n’aurait pas pu mieux se passer pour nos quatre Tricolores, auteurs de quatre parcours sans faute. Karim Laghouag a livré une prestation remarquable avec un Triton Fontaine très à l’aise. Après un dressage dont les notes l’ont déçu, Christopher Six a retrouvé le sourire puisque son Totem de Brecey n’a pas failli à sa réputation et a encore effectué un parcours en toute facilité. « Totem était vraiment aux ordres, tonique, sans se dépêcher, il prenait le temps de sauter, affirme-t-il. J’ai eu un peu de mal à le retrouver après le confinement parce que j’ai voulu le préserver, il a très peu sauté. J’ai beaucoup travaillé sur le plat et l’ai laissé un peu en stand by sur les barres. À Jardy j’étais énervé d’avoir fait une barre, cette fois, j’ai retrouvé mon Totem. Quand il rentre en piste, on a l’impression qu’il sait qu’il doit être sans faute. » Comme une évidence, Thibaut Vallette (Qing du Briot*IFCE) et Thomas Carlile (Birmane) ont imité leurs coéquipiers et conforté la place de leader de la France, qui détient désormais 12,7 points d’avance sur la Grande-Bretagne.  

À la fin de l’épreuve, impossible pour Thierry Touzaint de dissimuler son sourire sous son masque. « Ils ont bien monté et bien sauté, ils ne pouvaient pas être plus rapides, confie-il. J’avais la chance d’avoir des cavaliers et des chevaux d’expérience. C’est quasiment une équipe olympique. » S’il ne cachait pas sa joie après les résultats de cet après-midi, il glissait tout de même qu’il aurait été « déçu du contraire ».

Le King descend de son trône, Thibaut et Thomas, au coude à coude

S’il y a bien un cavalier qui n’était pas à la fête aujourd’hui c’était Michael Jung. Impérial sur le dressage, l'Allemang a pâti de ce second test avec ses deux montures. Ouvreur de l’épreuve avec 4 pts sur fischerRocana FST, il a davantage accusé le coup avec fischerChipmunk FRH en encaissant 9,2 pts, rétrogradant ainsi de la première à la cinquième place. Même si la déception primait ce soir, le test de cross pourrait encore rebattre quelques cartes. Le terrain du Pin fait partie des plus vallonnés et le chronomètre est toujours serré. Qui d’autre que le King pour aligner deux Maxi ?

En attendant, ses fautes conjuguées à celles du Néo-Zélandais Tim Price et la Suédoise Therese Viklund (respectivement deuxième et troisième hier) ont ouvert la voie aux tricolores. Thibaut Vallette et Thomas Carlile mènent donc la danse en individuel avec 26,6pts. Ce dernier était tout simplement ravi de la nouvelle performance de Birmane. "Je la connais depuis qu'elle a deux ans et sa qualité à l’obstacle a toujours été un de ses principaux atouts. Je suis vraiment ravi d’elle parce que ça fait un moment que je sais ce qu'elle vaut mais il fallait qu'elle le montre aux autres." Déjà vainqueur du CCI 4*S de Jardy le mois dernier, Thomas vise de nouveau la victoire : "Si le Maxi est faisable, je vais essayer de mettre la jument la plus proche du temps idéal pour nous départager avec Thibaut et Qing." Le message est clair pour le Lieutenant Colonel, s'il veut l'emporter, il n'a pas d'autre choix que de réaliser un cross parfait. 

Les résultats par équipe : ICI.

Les résultats individuel : ICI.