Carton plein pour Mathieu Lemoine
dimanche 30 mai 2010

dijon10-lemoine-petrus
Mathieu Lemoine et Petrus de la Triballe © Les Garennes

Après avoir remporté le CCI** la veille, Mathieu Lemoine s’est emparé du CCI* avec Petrus de la Triballe.

Le couple a ainsi ajouté une victoire de plus (la 17ème !) à son palmarès et repart de Dijon-Bonvaux avec un nouveau titre en poche, celui de champion de France des 7 ans (dont le CCI* était support), après avoir ravi l’an dernier ceux de champion de France des 6 ans et de champion du monde des 7 ans.

Une fois encore, Mathieu Lemoine aura dominé, avec talent et de bout en bout, ce concours avec le cheval de Mary Kling, fils de Sarastro. Réalisant un des 24 sans faute dans le temps du cross (sur 66 partants), le couple ne faillera pas sur le CSO qui ne comptera que 11 parcours parfaits. « Pétrus s’est bien adapté à l’évolution technique des parcours entre 6 et 7 ans, explique son cavalier. Nous avons choisi de venir à Dijon car c’est un bon test pour la galopade et parce qu’il y avait un titre à la clef. Il est vrai que nous partions favoris et qu’il aurait été dommage de s’en priver. L’objectif maintenant est de l’emmener en bonne santé au Mondial du Lion ».

En effet, contrairement aux années précédentes, l’entraîneur national, Laurent Bousquet n’a pas fait de Dijon une étape incontournable pour la sélection du mondial des 7 ans, de même que Dijon n’était pas cette année une étape obligatoire pour les juniors et les jeunes cavaliers pour la sélection des championnats d’Europe. « Le championnat de France des 7 ans n’est plus obligatoire pour aller au Lion, explique l’entraîneur national. Il y en avait à Saumur, Jardy, Pompadour (trophée des 7 ans). Le processus de sélection va se poursuivre jusqu’en septembre. Il a été fait le choix de laisser les cavaliers des 7 ans, qui sont pour la majorité des professionnels, construire leur saison comme ils le souhaitent ».Après un très bon dressage, un parcours parfait sur le cross et une barre sur un vertical sur bidet au CSO, Aurélien Kahn monte sur la deuxième marche du podium du CCI* et du championnat de France des 7 ans avec Pacific Barbotière (Frascator Mail), propriété de Maxime Rouillet. « J’ai fait le choix de venir à Dijon car, si il y a quelques années, je craignais le sol, après avoir emmené plusieurs chevaux et constaté qu’ils rentraient en bonne santé, j’ai changé d’avis et trouve que c’est un bon test sur la capacité physique des chevaux en raison de la longueur et du vallonnement du parcours de cross. L’objectif pour Pacific est de l’emmener au Mondial du Lion s’il n’est pas vendu d’ici là ».Classé 4ème du CCI* derrière la belge Sarah Van Hasselt en selle sur Une Belle Fille, le maréchal des logis, Donatien Schauly emmène à la troisième place du championnat de France des 7 ans Pivoine des Touches, une fille de Nykias, et dont il partage la propriété avec son amie Anne-Sophie Guillet. « L’idée en venant à Dijon était de participer au championnat des 7 ans et notre objectif est de retourner en fin d’année au Mondial du Lion d’Angers avec Pivoine, explique le cavalier du CSEM et champion de France en titre. Pivoine est une très bonne jument qui a une bonne galopade. Comme j’attache beaucoup d’importance à la récupération, je vais lui laisser quatre semaines de repos après Dijon puis l’engagerai sur une Pro 1 et un CIC** pour la préparer au Lion ».

retrouvez aussi sur www.moncava.com la victoire d'Eurydice Schauly dans le CCI* juniors avec les commentaires de l'entraîneur des juniors Pascal Forabosco

Toutes les photos de Dijon avec www.photos-lesgarennes.com