Ch-Fr Fontainebleau : un cross soigné pour la sécurité
lundi 04 novembre 2019

Championnat de France Amateur complet 2019 Fontainebleau
Emmanuel Feltesse (au centre), lors de l'inauguration de cette 30e édition des championnats de France de concours complet © CREIF

Malgré des conditions météo typiques de ce week end de Toussaint, les championnats de France de concours complet amateurs resteront gravés dans les mémoires des 655 candidats aux 11 titres décernés, venus de toute la France du 30 octobre au 3 Novembre lors de cette 30ème édition.

Organisés pour la première fois au Nord de la Loire, après avoir eu lieu à Tartas, Pompadour et Rodez, ces championnats se tenaient au Grand Parquet de Fontainebleau. Au menu, du 30 octobre au 3 novembre, des épreuves ouvertes aux amateurs jeunes et séniors du niveau Amateur 4 au niveau Amateur Elite. 

Dans le contexte actuel de questionnement sur la sécurité des chevaux et cavaliers sur l’épreuve de fond, Matthieu Grasset, chef de piste, avait particulièrement soigné le cross pour faire en sorte notamment que les pieds des obstacles soient clairement identifiés, grâce à une décoration florale abondante et colorée, tandis que le CREIF avait investi dans une dizaine de Mims, selon le système suédois, (ou « Pin’s » selon le système anglais) destinés à tomber à l’image d’un obstacle mobile en cas de violent contact avec un cheval. 

Sur le plan sportif, dans l’ensemble, l’épreuve de dressage aura été déterminante, puisque parmi les onze champions de France, une large majorité pointait en tête lors de cette première phase. Pas d’incident majeur à signaler sur l’épreuve de fond, ni sur le saut d’obstacles. 

Le bilan avec Emmanuel Feltesse

A l’heure du bilan, Emmanuel Feltesse, président du CREIF, le souligne, « l’ambition est que cette discipline du concours complet poursuive son développement. C’était pour nous un pari d’organiser ces championnats de France amateurs de Fontainebleau, lors duquel toutes les régions de France étaient représentées, avec un contingent très important du sud de la France, qui n’a pas hésité à faire plus de dix heures de route. Merci à tous d’avoir participé. Nous espérons que les travaux prévus sur le stade équestre du Grand Parquet vont se réaliser, de manière à ce que ce type d’épreuves puisse se dérouler sur une durée plus réduite, d’autant que nous avions un nombre d’engagés supérieur aux années précédentes de 40%. Il nous aurait fallu six rectangles de dressage au lieu de quatre. Certes le championnat a été un peu humide, mais s’est très bien déroulé, dans une ambiance très sympathique et conviviale. Pour les éditions à venir, ce type de championnat ayany pour objectif de développer la pratique dans les différents territoires, il est possible que l’édition 2020 se tienne à Saumur, mais le site de Fontainebleau accueillera très certainement les finales de nombreux circuits de la Fédération Française d’Equitation. » A noter, malgré les partenaires et le nombre de partants, le budget d’organisation d’un tel championnat est important, cette opération occasionne un déficit de 20 000 à 30 000 euros à déduire d’autres actions de développement menées sur d’autres disciplines. 

Retrouvez les résultats ICI