Gwendolen Fer est championne de France
dimanche 19 juin 2022

Championnats de France CCE 2022
La cavalière de Romantic Love monte pour la première fois sur la plus haute marche du podium des championnats de France. © FFE/PSV

Cette fois-ci, Nicolas Touzaint devra se contenter de la deuxième marche du podium. En tête après le dressage et le cross, le cavalier d'Absolut Gold*HDC a commis une faute, ce dimanche, à l'hippique, là où il n'avait pas droit à l'erreur. En effet, Gwendolen Fer se trouvait en embuscade, à 0,2 point, avec Romantic Love. Sans faute dans la dernière épreuve, elle s'empare ainsi de la tête du classement définitif et monte sur la plus haute marche du podium. Avec un sans faute ce dimanche également, Elora de Artola prend la troisième place, associée à Seven de Nouvolieu*ENE - HN.

Ce week-end, l'épreuve Pro Elite de l'étape du Grand National FFE - AC Print de Vittel était également support du championnat de France de concours complet. Après un cross très sélectif, qui a notamment causé du tort samedi matin à Camille Lejeune, 2e du provisoire après le dressage, Arnaud Boiteau, Alexis Goury ou encore Christopher Six, champion de France en titre, les cartes du classement avaient été rebattues. Avec un maxi sur ce test, deux cavaliers n'avaient cependant pas bougé de la tête du classement : Nicolas Touzaint et Absolut Gold*HDC (Grafenstolz), 26,4 points, et Gwendolen Fer avec Romantic Love (L'Arc de Triomphe), 26,6 points. La championne d'Europe Jeunes Anouk Canteloup, 29,5 points après le dressage et 6 points au cross, pointait à la troisième position du classement provisoire, avec son gris Daniel Del Impermeable (Larino).

Cinq fois champion de France de la catégorie, Nicolas Touzaint espérait sans nul doute monter une fois de plus sur la plus haute marche, d'autant que son dernier titre remontait en 2013. Mais le cavalier d'Absolut savait bien qu'il n'avait aucune marge d'erreur et son quatre points sur le premier obstacle à l'hippique lui a coûté cher ! Car Gwendolen Fer, qui réalise un sans faute, lui souffle la politesse et s'empare ainsi du titre. Huit points ce manche, Anouk Canteloup recule d'une place au classement et laisse passer devant elle la cavalière de Seven de Nouvolieu*ENE-HN (Orlando), Elora de Artola.

C'est une première pour la cavalière de l'Ecurie Equithème - La Gée equipement du Cheval, qui glane sa première épreuve Pro Elite ainsi que son premier titre de championne de France !

Résultats complets ici