Jung remet son titre en jeu à Compiègne
mercredi 07 avril 2010

cci compiegne10
cci compiegne10

Déjà 19 ans que Compiègne accueille le complet en avril. Rendez-vous du 8 au 11 avril.

108 chevaux sont inscrits pour une centaine de cavaliers, venus de 13 nations, dont l’Allemand Michael Jung, abonné à Compiègne, abonné aux victoires s’entend. Il a gagné l’an dernier sur La Bioesthétique Sam et s’est classé deuxième avec Weldezaunprofi’river of joy. Il a gagné en 2008 et en 2006 ! Le vainqueur de la coupe du monde de complet 2009 amène une troisième monture, Leopin, dont c’est le premier concours à ce niveau. D’autres ténors de la discipline viendront le taquiner, comme le double champion olympique, le Néo-Zélandais Mark Todd qui arrive avec Walk the line et Chuckleberry. Zara Phillips, championne du monde en titre, est annoncée avec Silver Lining V. Quant à l’Allemand Franck Ostholt, il a engagé le jeune La Fair et deux champions internationaux, l’un aux jeux équestres mondiaux : Air Jordan 2 et l’autre rentré médaillé de Pékin : Mr Medicott. La Belge Karin Donckers vient elle aussi avec ses chevaux de tête : Gazelle de la Brasserie et SS Jet.

28 Tricolores sont au départ, dont Rodolphe Scherer avec Major des Loges, Jean Teulere et Lascar du Kergoet, quant à Eric Vigeanel, il a inscrit Mill’Pom Gevaudan et Nepturin du Levant. Du côté de la jeune garde française, Laurent Bousquet aura l’œil sur Manon Arguel, Margot Chabanne, Perrine Monmarson et les Picardes Jennifer Vuillemin et Laurene Blin-Delamare. « Compiègne a plusieurs avantages. Il permet de retrouver des 7 & 8 ans qui ont couru le Mondial du Lion, plusieurs mois après, à un niveau de compétition équivalent. C’est aussi intéressant pour qualifier les jeunes cavaliers, en cette année de championnat d’Europe. » (nb : 30 juillet/1e août en Tchéquie)

Présidée par Monique Marini, l’organisation est assurée par l’ancien sélectionné olympique Pascal Morvillers, responsable du club local. «Ce CCI** est une bonne prise de contact. Avec 26 obstacles répartis sur 4 550m, on attend une moyenne de 30km/h. Sur de longues allées plates, le sol ne fatigue pas les chevaux, le sable est confortable et présente peu de risques en début de saison, » explique le chef de piste Pierre Michelet. Pour jouer le chrono, il corse le terrain plat d’une série de buttes et de quelques ruses qui font le spectacle. Le cross se déroule autour du stade équestre, au bord de la forêt et à travers l’avenue des Beaux-monts. Cette ligne droite en herbe qui descend sur 4km a été dessinée à la demande de Napoléon 1° pour rappeler à son épouse Marie-Louise, son enfance en Autriche. La légende veut qu’elle ait été dégagée en une nuit pour lui faire la surprise ! Le public suit facilement le parcours le long des allées balisées ; les obstacles sont en grappes. Pierre Michelet en a créé plusieurs cette année et creusé un nouveau gué. Un écran géant retransmet l’évolution au village des sponsors.

Quant aux enfants, ils peuvent s’amuser à découvrir le complet à travers une chasse aux trésors dotée de cadeaux par la mairie.

Enfin, pour finir en apothéose, après la remise des prix, Jean-Marc Imbert et sa troupe élanceront 8 chevaux au grand galop et joueront leur numéro de poste hongroise… Impressionnant !

Dressage jeudi et vendredi à partir de 10h, au stade équestre du Grand parc, entre l’hippodrome et la forêt.Cross samedi à 11h,Saut d’obstacle dimanche à partir de 13h,Spectacle dimanche à 17h.

L’entrée est libre durant les trois jours. Restauration sur place.

Précisions sur www.compiegne-equestre.com