L'essentiel du Mondial
lundi 21 octobre 2019

Nicolas Touziant Demoiselle Platin HDC Mondial du Lion 2019
Aux rênes de Nicolas Touzaint, Demoiselle Platine HDC termine 4e du championnat du monde des chevaux de 6 ans au Lion d'Angers © Clara Langlois Lablatinière

Cette édition 2019 du Mondial du Lion, pleine de rebondissements, aura tenu en haleine le public jusqu’au bout. Après un cross qui s’est déroulé sans encombre le samedi, le jumping de dimanche sous la pluie aura été beaucoup moins clément pour de nombreux cavaliers…

Les 6 ans

Après Badminton, Piggy French, remporte avec adresse ces championnats du monde des 6 ans de concours complet. Son jeune Cooley Lancer (Coeur de Nobless M x Ogano Sitte) aura su faire la différence. Avec un total de 26,7 points, le couple britannique devance Thomas Carlile et son anglo-arabe. Irréprochables tout au long du week-end, le cavalier français et Dartagnan de Beliard (Quite Easy x Diamant de Semilly) terminent en seconde position. Et pour clore ce podium, la jeune norvégienne Yasmin Nathalie Sander et Inchello Dhi (Chello III VDL x Montreal).

Les 7 ans

Pour les chevaux de 7 ans, un podium d’anglophone uniquement. Tim Price remporte le titre avec Happy Boy (Indoctro x Odermuser) en réalisant une très belle remontée - le cavalier néo-zélandais pointait en huitième position du classement provisoire à l'issue du cross. Il est suivi de l’Américaine Elisabeth Halliday-Sharp avec Cooley Moonshine (Cobra x King Masters), qui elle aussi remonte, de neuf places. Et pour compléter le podium, le Britannique Tom McEwen, dernier à franchir les obstacles de la journée et que l’on voyait déjà presque en champion du monde des 7 ans avec son Brookfield Benjamin B (Nazar x Grange Bouncer) avant qu’il ne soit pénalisés de quatre fâcheux points. Et pour cause, la journée pluvieuse n’aura épargné presque personne sur le jumping 2019 du Mondial du Lion et les sans faute ont été rares.

Les Français

Côté français, de belles performances à retenir. Nicolas Touzaint signe un beau championnat des 6 ans avec Demoiselle Platine HDC (Quite Easy x Robin II Z) et se place au pied du podium. « Je suis très content, c’est une jument pleine d’espoir ». Thomas Carlile a continué dans sa lancée et gagne une belle cinquième place avec son sept ans Cestuy La de l’Esques (King Size x Ultan). Astier Nicolas, champion du monde des 7 ans de l’édition 2017 avec Alertamalib'or (Yarlands Summer Song x Prince Ig'Or), termine neuvième position avec ce même cheval cette année.

William Fox-Pitt

Un mention toute particulière pour William Fox-Pitt qui a fait son grand retour sur le superbe terrain du Lion d’Angers. Il n'était pas revenu après sa terrible chute survenue en 2015 avec son gris Reinstated. Samedi, le grand William Fox-Pitt a franchi avec ténacité les obstacles dont le Serpent, qui a pris la place du Hibou, lieu de son grave accident. Tout sourire, il a décroché une très belle quatrième place lors de ces championnats du monde des 7 ans avec Grafennacht (Grafenstolz x Narew).