L'heure de la retraite a sonné pour Cooley Master Class
mardi 24 mai 2022

Oliver Townend et Cooley Master Class, ici lors des championnats d'Europe de 2019
Oliver Townend et Cooley Master Class, ici lors des championnats d'Europe de 2019 © Eric Knoll

C'est non sans émotion que Oliver Townend, actuel numéro un mondial, a annoncé ce mardi 24 mai le départ à la retraite de son fidèle Cooley Master Class (Ramiro B). Après dix ans de podiums et de victoires sur la scène internationale, le bai tire ainsi sa révérence, et cela en ayant conclu sa carrière sportive d'une des plus belles manières qui soient puisque, lors de sa dernière apparition en compétition en octobre dernier, il s'était classé deuxième du prestigieux CCI5*-L d'Elkton. Parmi les plus beaux succès du couple Oliver Townend/Cooley Master Class, citons également la victoire, en 2018, du CCI4* de Lexington et, l'année suivante, sur le même terrain, du CCI5*-L, ainsi que de nombreux podiums en CIC3*. « Nous l'avons acheté à quatre ans, et durant les treize dernières années, il a été un partenaire fantastique en compétition, et, plus encore, un véritable ami. [...] À dix-sept ans, il est aujourd'hui toujours très en forme, il était important pour nous de lui accorder une retraite lorsqu'il en déciderait et nous pensons que ce moment est venu. Cooley est un véritable personnage, s'assurant toujours d'être le favori aux écuries, et il aura donc la retraite de roi qu'il mérite. Je ne pourrais pas être plus reconnaissant d'avoir eu l'honneur d'être le partenaire de Cooley pendant toutes ces années. Il a accompli plus que nous n'aurions pu rêver et nous avons littéralement parcouru le monde avec des souvenirs qui dureront toute une vie ! Un grand merci à Angela Hislop, qui en est copropriétaire avec moi, et qui est juste en bas de la rue de sa maison de retraite pour s'assurer qu'il reste gâté ! », écrivait Oliver Townend sur ses réseaux sociaux.