Le Pin a sacré les As du complet
mercredi 16 septembre 2020

Anouk Canteloup et Daniel del Impermebale Le Pin 2020
Anouk Canteloup et Daniel del Impermebale © Eric Knoll

Ce week-end, le Haras du Pin organisait les championnats des As de concours complet : minimes, cadets, juniors et jeunes cavaliers se sont affrontés dans leur championnat respectif, en parallèle de la quatrième étape de Grand National. Au total ce sont 42 couples venus des quatre coins de la France qui étaient engagés dans ce championnat national.

Les juniors (nés en 2002 ou 2003) et les jeunes cavaliers (nées entre 1999 et 2001), ont été les premiers à fouler le carré de dressage vendredi avant de prendre part au cross le lendemain et de finir leur week-end sur l’hippique dimanche en fin de matinée.

Les cavaliers poneys à l’honneur chez les juniors

Chez les juniors, la victoire revient à Jade Bourguet et Bimbo de Line, couple fraichement arrivé au Pôle France Jeune à Saumur. Après une reprise de dressage qui a déçue la cavalière avec une jument qui n’était pas vraiment à l’écoute, le cross et le saut d’obstacles se sont déroulés de la meilleure des façons : maxi sur le test de fond et sans-faute à l’hippique. La cavalière était venue lors du Grand Complet et ne regrette pas son choix : « ça nous a permis de repérer les lieux, notamment le cross ». L’amazone ne tarit pas d’éloge concernant le concours . « Le cadre est magnifique, c’est un super concours et c’est un plaisir de monter sur des terrains comme celui-là ». Jonas De Vericourt sortait du dressage avec la même note que Jade : 67,68% et donc un score de 32,3 points. Une égalité conservée à l’issue du cross puisque le cavalier franchissait la ligne d’arrivée dans un temps optimum et sans incidents aux obstacles. Au final, c’est le chronomètre du dernier test qui aura départagé les deux cavaliers -tout juste sorti du circuit poney- puisque Jonas écope de 0,8 points de pénalité pour temps dépassé, synonymes d’une 2e place. Elle aussi habituée aux grosses échéances à poney Mina Saiagh monte sur la troisième marche du podium avec Billy Elmy. Après un excellent dressage en 70% qui lui permettait de prendre l’avantage sur la compétition et un cross tout aussi réussi, le couple faute sur l’hippique. Ces quatre points les font basculer à la troisième place.

Pas de fausse note pour Anouk Canteloup ce week-end

Chez les jeunes cavaliers, qui courraient à un niveau Pro 1, la victoire revient à Anouk Canteloup et Daniel Del Impermeable. Avec un dressage noté à 71,825% et un cross pénalisé seulement d’1,6 points la cavalière, la cavalière a mené la compétition de  bout en bout et devancé de plus de six points sa poursuivante, Julie Simonet. Cette dernière en selle sur Sursumcord'Or sortait du dressage avec 32 points auxquels sont venus s’ajouter quatre points de temps à l’issue du test de fond. Seconde à la veille de l’ultime test avec 5,6 points d’avance, la jeune cavalière a bouclé l’hippique avec 5,2 points… Joséphine Héteaux vient compléter le podium avec Vif d’Or Lili, cheval qu’elle monte depuis un an seulement. Ils réalisaient tous deux leur premier concours à ce niveau d’épreuve. Malgré la note décevante, l’élève de Phillipe Mull, se réjouit du comportement de son cheval sur le carré de dressage : « ce n’est pas sa tasse de thé, je l’ai depuis un an seulement et je dois encore trouver quelques réglages, mais nous progressons pas à pas ». Les deux autres tests semblent avoir été une formalité pour le couple. Joséphine parle d’un cross qui était plus massif que technique. Malgré 0,8 points de temps sur ce test de fond -de précieuses secondes qui lui ont permis de soigner les abords de chaque obstacle-, le couple a été le seul à réaliser un sans-faute aux obstacles sur l’hippique. Les années jeunes cavaliers se clôturent sur une quatrième place pour Romain Sans qui avait sellé Unesco de Tael pour l’occasion. Romain poursuivra sans aucun doute sa route vers les CCI U25 et les séniors avec Uneetoile de la Serre, sa jument de tête à l’heure actuelle. En revanche, Anouk, Julie et Joséphine poursuivront leur route dans cette classe d’âge encore un an ou deux. Joséphine à qui il reste deux années dans cette catégorie compte bien accélérer le pas et aller vers les U25 si tout se passe pour le mieux tout en restant au Pôle France de Saumur où elle bénéficie d’un encadrement privilégié.

Margaux Guadagnino de bout en bout chez les minimes

Alors que les juniors et les jeunes cavaliers ouvraient le bal dans ce championnat de France des As ce sont les minimes (nés en 2006-2007) et les cadets (nés en 2004-2005) qui clôturaient ce week-end de championnat avec le dressage samedi matin, le cross en fin d’après-midi et enfin l’hippique pour finir le dimanche.

Après un très bon dressage, avec un cheval très à l’écoute, où elle obtient la note de 68,33%, Margaux Guadagnino est parvenue à réaliser un maxi sur le cross. « Comme sur le dressage, mon cheval a été très à l’écoute et il ne s’est jamais posé de question à l’abord d’un obstacle ou d’une combinaison », confie la jeune fille. -Avant l’ultime test de l’hippique, Margaux et son fidèle Anglo du Mazes avaient seulement une barre d’avance. Partie en dernière avec une pression maximale, la cavalière faute sur le numéro un et n’a alors plus le droit à l’erreur, y compris au niveau du chronomètre… Contrat rempli pour le couple venu du pays basque (Écurie Lärretcheberriä) qui décroche ainsi le titre de champion de France des As minimes. Une première participation sur ce magnifique site du haras du Pin que la cavalière n’est pas prête d’oublier : « le concours est incroyable, le terrain est super beau, c’est un plaisir de courir sur des compétitions comme celle-ci ». Si c’était sa première venue au Haras du Pin et sa première participation en championnat des As, Margaux Guadagnino n’en était pas à son premier classement en championnat de France puisqu’elle était troisième du Championnat Amateur 4 jeunes à Fontainebleau en novembre dernier. Troisième à l’issue du dressage (66,98%), Alice Cros s’éloignait du podium samedi soir après avoir ajouté 3,2 points de temps à l’issue du cross… C’était sans compter sur son sans-faute à l’hippique puisqu’elle termine finalement à la deuxième place avec Winalot Pooh. Enfin, Mereana Fischer associée à Resena de Karluc monte sur la troisième marche du podium. Cinquième à l’issue du dressage, la cavalière remontait de deux places samedi soir et malgré une faute à l’hippique conserve sa troisième place avec un total de 54,2 points.

Marie Marnier règne sur ses terres chez les cadets

Chez les cadets c’est Marie Marnier, cavalière normande et donc habituée du Pin qui s’impose aux rênes de Pacha du Donjon. Quatrième vendredi soir, après un test de dressage avec un cheval débordant d’énergie, la cavalière bouclait le test de fond sans aucune pénalité avec un coéquipier en aussi bonne forme que la veille. « Ce n’est pas dans nos habitudes de courir sur deux jours et encore moins d’avoir l’hippique en dernier. J’ai trouvé le cheval un peu plus fatigué sur le saut d'obstacles il a très bien sauté, ce qui nous a permis de conserver notre score du dressage », confiait Marie peu de temps après la remise des prix. Deuxième à l’issue du dressage, Léa Brunier réalisait un maxi sur le cross ce qui, ajouté au refus de Melie Coste, en tête jusqu’alors, lui permettait de dominer le classement à la veille de l’ultime test. Malheureusement avec 10,4 points en sortie de piste la cavalière se voyait reculer à la troisième place avec Corsaire des Lones. Scénario qui a profité à Jules Prud’hon, qui malgré deux fautes sur l’hippique, accède à la seconde marche du podium avec un score de 38,8 points.

Retrouvez les résultats ICI