Mathieu Cuomo, rendez-vous aux championnats d’Europe
mardi 13 juillet 2021

Mathieu Cuomo et Céleste du Montier
2021 aura été l'année de tous les records pour Mathieu Cuomo et Céleste du Montier © Coll.

Le week-end dernier, Mathieu Cuomo remportait le tant convoité titre de champion de France As Poney Élite en concours complet, en selle sur Céleste du Montier. Une victoire qui vient couronner une saison marquée par d’excellents résultats et une belle régularité. Pour finir cette année en beauté, dans un mois, le jeune cavalier ira représenter la France lors des championnats d’Europe. Rencontre.

« Je m’étais préparé comme si je visais le titre, sans pour autant vraiment y croire », confie Mathieu Cuomo. Pourtant, il y a quelques jours, le jeune cavalier était sacré champion de France de concours complet au Mans. Un titre aussi exceptionnel qu’inattendu, car avant la dernière épreuve de ce championnat, rien ne laissait présager un tel résultat. « Céleste et moi avions réalisé un très bon dressage, le meilleur de toute notre saison. Cela nous a valu une cinquième place au classement provisoire et j’en étais déjà très heureux car la concurrence était vraiment rude. C’est lors du cross que tout a basculé… Nous sommes sans-faute aux obstacles, mais mon chrono ne s’est pas déclenché donc nous avons été pénalisés de deux points de temps, ce qui nous a relégués à la septième place. Je n’avais plus vraiment d’espoir de monter sur le podium », explique Mathieu. Mais le destin en a décidé autrement pour le couple, qui a été un des rares à réaliser un sans-faute lors de l’épreuve d’hippique. « J’entendais les barres tomber les unes après les autres, je n’en revenais pas », souligne le jeune cavalier, encore très étonné. Et finalement, ce sont bien eux qui décrochent le titre tant convoité. « Ça a vraiment été les montagnes russes, mais quel bonheur ! », conclut-il avec beaucoup d’émotions.

Une saison exceptionnelle

Le moins que l’on puisse dire, c’est que cette victoire a été méritée. Ensemble depuis maintenant trois ans, Mathieu et Céleste ont réalisé leur meilleure saison, cette année. Outre de très bons résultats sur les épreuves nationales comme à Saint-Mars-d’Outillé et Pompadour, le couple a également pris le départ de sa première compétition internationale à Montelibretti, en Italie. Et contre toute attente, les deux compères décrochent une très belle troisième place ! Certainement le meilleur souvenir du jeune cavalier. « Je ne m’y attendais pas du tout. J’y allais surtout pour prendre de l’expérience, pas nécessairement pour gagner. Au mieux, j’espérais être classé. Et finalement, c’est là que nous réalisons notre meilleure reprise de dressage, notée à plus de 70 %. Nous étions quatrièmes au provisoire et après un cross et un hippique parfaits, nous montons finalement sur le podium. C’était formidable », relate Mathieu. Plus qu’une victoire, cette compétition a été un véritable déclic pour le couple, qui a ensuite enchaîné les belles performances et n’a cessé d’améliorer ses reprises de dressage, qui étaient initialement son seul petit défaut.

Mathieu tire donc un bilan plus que positif de cette saison. « Nous avons beaucoup travaillé et vraiment beaucoup progressé, sur tous les plans. Je suis vraiment ravi », précise le jeune cavalier. En trois ans, la paire a donc atteint son meilleur niveau, notamment grâce aux conseils de la coach de Mathieu et propriétaire de Céleste : Léa Lebbihi. « J’ai rencontré Léa alors que je venais tout juste de quitter le haras de Jardy. Elle m’a fait essayer Céleste et ça a été la révélation. C’est un excellent poney, qui a toutes les qualités pour le complet : c’est un guerrier, il dresse bien et est toujours sans-faute aux obstacles. Son seul défaut n’en est pas vraiment un : il est très impatient », explique Mathieu en riant.

Prochaine étape : les championnats d’Europe

Un dernier événement attend Mathieu et Céleste cette année : les championnats d’Europe, qui se tiendront à Strzegom, en Pologne. Et, là encore, Mathieu ne s’attendait pas du tout à faire partie de la sélection. « J’ai été surpris lorsque l’on me l’a annoncé, même si j’aurais quand même pu m’en douter compte tenu de mes résultats cette saison ! » Du 11 au 15 août prochains, le jeune cavalier ira donc défendre les couleurs de la France et compte bien tout faire pour atteindre le podium. « Je suis vraiment ravi d’avoir été sélectionné. Maintenant, il nous reste encore beaucoup de travail pour préparer au mieux ces championnats. Nous allons surtout tenter d’améliorer encore un peu notre dressage. L’objectif est de sortir une reprise qui sera notée entre 72 et 75 %. Ce serait vraiment formidable. Sur les barres et le cross, nous allons continuer comme à notre habitude : travailler un peu mais sans trop en demander à Céleste pour qu’il reste en forme, ne soit pas trop fatigué et ne se blesse pas », détaille Mathieu, qui semble jusqu’ici serein.

Quoi qu’il advienne, ces championnats d’Europe seront assurément une très belle expérience pour le couple, qui devra malheureusement se séparer au retour de Strzegom. Un coup dur pour Mathieu, qui s’en va néanmoins vers de nouveaux horizons très prometteurs. « Je quitte Céleste, mes écuries et le monde du poney pour aller chez Christopher Six, avec pour objectif de tourner sur le circuit Juniors puis Jeunes Cavaliers dans quelques années », précise Mathieu, qui compte ensuite faire de sa passion son métier et devenir ainsi cavalier professionnel.