Michael Jung, loin devant
samedi 12 avril 2008

lion7-jung-sam
Michael Jung et Sam - Ph. Scoopdyga

D’une longueur de 4400m à couvrir en 8’, le cross de ce CCI** de Compiègne a occasionné finalement peu de bouleversement dans la tête du classement.

Michael Jung conserve les deux premières places acquises à l’issue du dressage avec Birkhof’s Grafenstolz (-32,7) et la Biosthétique Sam FB (-35,8) restant loin devant le jeune cavalier français Astier Nicolas avec Jhakti du Janlie (-46).

Avec 47 parcours sans-faute dans le temps et 32 pénalisés pour temps dépassé, ce cross dessiné au cœur de la forêt de Compiègne s’est avéré finalement « un peu facile » explique le chef de piste, Pierre Michelet. « Il y a beaucoup de chevaux de 8 ans qui rentrent dans le grand bain, c’est aussi bien que cela se soit déroulé ainsi. Certains d’entre eux ont participé au Mondial du Lion dont le cross est adapté aux jeunes chevaux. Ici, ils découvraient de nouvelles difficultés comme un directionnel en sortie de gué ou une pointe associée à un autre obstacle. Nous avons également des chevaux d’expérience, venus d’Angleterre, de Suède etc… qui font leur rentrée » .Vainqueur il y a deux ans de ce CCI** avec le même Grafenstolz (étalon Trakhener par Polarion), le cavalier allemand, Michael Jung, s’avoue très satisfait de sa monture : « Grafenstolz est fantastique, il est très bon en dressage et très concentré et rapide sur le cross. J’espère bien faire demain sur le saut d’obstacles avec lui, comme avec Sam » , qui remportait à 6 ans le Mondial du Lion et y terminait 2ème des 7 ans l’an dernier. Détenteur d’un long palmarès en poney Grand Prix et médaillé de bronze aux derniers championnats d’Europe Juniors l’an dernier, Astier Nicolas (19 ans) prend la 3ème place du provisoire avec son selle français de 11 ans, Jhakti du Janlie (Bhakti de Beaupré). « Je n’ai pas fait un très bon passage dans le premier gué et était en retard sur la première minute en raison d’un début de parcours sinueux mais j’ai ensuite rattrapé ce retard » décrit le jeune cavalier, qui court ici son deuxième deux étoiles avec Jhakti. « Il faudra demain que nous soyons énergiques sur l’hippique, car ce n’est pas notre point fort» . Sans faute et dans le temps avec Paulchen Panther 15, l’allemand Franck Ostholt remonte à la 4ème place mais descend aux 10ème et 11 ème places avec Mr Medicott (Cruising) et After the Battle (General) qu’il avait respectivement classés 9 ème et 3 ème après le dressage. Si la victoire semble toute acquise demain à Michael Jung, tout peut arriver encore pour les concurrents suivants, les 8 premiers couples placés derrière l’allemand se tenant à moins d’une barre.

Photo d'archive