Orage de Longuenee part à la retraite
jeudi 11 juillet 2019

Héloise Le Guern et Orage de Longuenee
Héloise Le Guern et Orage de Longuenee © Coll.

Après avoir évolué pendant près de dix ans sur de belles épreuves internationale, Orage de Longuenee, propriété de l'IFCE, va désormais prendre du bon temps au pré.

A 17 ans, le Selle Français va désormais profiter d'une belle retraite dans les prés de sa dernière cavalière, Héloïse Le  Guern. "Il a débuté sa retraite chez ma maman. On va s’occuper de sa transition, car il a toujours vécu au box; j’ai aussi envie de profiter un peu de lui en rentrant des championnats d’Europe (Jeunes Cavaliers où Héloise se rend avec une autre monture, ndlr). Ensuite, il ira chez un voisin qui a de plus belles prairies, pour lui assurer une retraite digne de ce nom, et bien sûr, j’irai lui rendre visite."

Voilà quatre ans que la cavalière évoluait avec le bai. « j’ai rencontré Orage quelques mois après être arrivée au pôle France jeunes FFE de Saumur fin 2015. On me l’a confié à la suite de Pierre Touzaint, car celui-ci manquait de temps. J’étais alors en junior et assez peu expérimentée. Un cheval avec autant de métier était donc une vraie chance pour moi. » Le fils de Quatoubet du Rouet et d'une mère Pur Sang a été formé par Andre Mottais sur les épreuves jeunes chevaux puis il a été acquis par l'ENE en 2009. Après, il a évolué progressivement sur les Pro 1, Pro Elite et CCI 3* avec Stéphane Gigot puis Pierre Touzaint. Suite à sa rencontre avec Héloïse, Orage a connu une belle réussite : « lors de nos premiers championnats d’Europe, nous avons fini 6ème en individuel et 2ème en équipe junior (Montelibretti ITA). Nous avons également réalisé la meilleure performance française lors des championnats d’Europe jeunes cavaliers de Millstreet (IRL). En 2018, nous avons été 4ème du championnat de France jeunes cavaliers. »

Héloïse ne tarit pas d'éloges sur ce cheval. « Il est très facile à vivre, super attachant et plutôt calme à la maison. Il répond toujours présent en compétitions et surtout sur le cross, il aime vraiment ça ! (...)  C’est vraiment le cheval avec lequel j’ai le plus appris et pris confiance en moi pour faire la transition poney/cheval. Je pense que je peux dire qu’on a formé un vrai couple, avec beaucoup de complicité et de confiance. » Souhaitons désormais une belle retraite à Orage !