Pierre Texier aux commandes du CCI 3*S de Saumur
vendredi 24 mai 2019

Pierre Texier et Joli coeur drum U VH, ce matin, lors de leur reprise de dressage. © Les Garennes

Si cela n’était sans doute pas pour déplaire aux cavaliers et surtout à leurs montures, la fraîcheur et les pulls ont fait leur retour ce matin sur l’hippodrôme de Verrie-Saumur. Dès 8h, la seconde partie du dressage du CCI 3*S s’est tenue sur la carrière principale du Prince Albert.

À l’issu de ce premier test, c’est désormais Pierre Texier, aux commandes de Joli coeur drum U VH, qui tient la tête de la compétition. Le couple a donné le ton avec une note de 72,28% soit 27,7 points de pénalités. Le tricolore a débriefé sa performance et le comportement de son hongre BWP de dix ans à sa sortie du carré : « Le cheval était superbe à son entrée sur le carré. Lorsque je suis rentré sur l’herbe, il a vraiment trouvé ses appuis tout de suite, il était formidable. Puis il a un peu glissé puisqu’il a plu hier soir. Il s’est alors contracté : je ne suis donc pas allé chercher les points partout et tout le temps comme je le voulais, j’ai essayé de le contenir pour limiter la casse et me suis focalisé sur les bonnes choses. Ça aurait donc pu encore être meilleur, c’est ce que m’a dit Serge Cornut (entraîneur de dressage, ndlr) quand je suis sorti du carré. Il m’a dit : « C’est très bien mais tu peux faire dix fois mieux ». Joli Coeur est plutôt performant sur le dressage, c’est une discipline que nous travaillons beaucoup, notamment avec Serge. Le cheval plaît généralement assez bien au jury. Sur les autres tests, il peut également être sans faute, il sait se transcender au bon moment. » Le complétiste a également évoqué le cross, test phare de la compétition, qui dès demain après-midi devrait une nouvelle fois rebattre les cartes : « Je l’ai déjà marché deux fois et la pluie de cette nuit a fait beaucoup de bien au terrain. Il y a un vrai tour de 3*, sans pièges, assez «  cheval » (pensé pour le bien-être des chevaux, ndlr). La combinaison du deuxième gué va nous demander de nous creuser un peu la tête. Il y a moyen de faire des erreurs partout... et de rester sans faute aussi. »

Il devance Véronique Réal en selle sur le Selle français de sept ans seulement, Candame de Lyr, un fils de Kannan*GFE et Quidam de Revel par la mère, deuxième grâce à une moyenne de 71,14% (28,9 points). À la troisième place du classement provisoire, on retrouve le Japonais Yoshiaki Oiwa, déjà deuxième du dressage du CCI 3*L hier après-midi. Cette fois-ci juché sur Calle 44, le pilote sous couleurs du pays du soleil-levant, a décroché un score 70,12% (29,9 points). Non content de ces performances, il s’est également classé cinquième avec l’ancien cheval de Mathieu Lemoine passé ensuite quelques temps sous la selle de d’Aurélie Riedweg, Bart L JRA (69,32 % - 30,7 points). La paire s’est faite devancer par le leader de la première journée, Raphaël Cochet et sa fidèle Scarlett Louvière (69,55% - 30,5 points), finalement relégués au quatrième rang. 

Départ du cross du CCI 3*S demain après-midi, 16h30.Retrouvez l'ensemble des résultats du dressage, ICI.