Thomas Carlile : la bonne série continue
mercredi 25 novembre 2009

pouget9-cralile-pleasure
Thomas Carlile et Pleasure du Golfe © André Lagarde

Depuis le mois de Juillet, il a beaucoup fait parler de lui, grâce à des performances de premier choix, avec ses jeunes chevaux. Thomas Carlile, cavalier de concours complet, a franchi un cap, avec ses jeunes chevaux en particulier.

On ne reviendra pas sur « sa » performance de l’année, trois chevaux de six ans, qualifiés pour le Lion d’Angers, à la suite des championnats de France de Pompadour. Brillant en Anjou, le cavalier Gersois de Pujaudran, s’est une nouvelle fois mis en exergue, lors de sa dernière sortie de l’année, qui avait lieu ce week-end au Pouget (34).Avec quatre chevaux engagés, deux en Pro1 et deux en Pro2, Thomas a bien failli réussir le coup double. En effet il s’est imposé de brillante façon avec Pleasure du Golfe, selle Français de 6 ans, tandis que son autre partenaire dans cette épreuve, très sélective, Play Boy de Cannet, autre six ans Selle Français, n’a pu terminer l’épreuve, ayant changé de propriétaire entre temps.En Pro 2, avec Palatine du Banier, encore un six ans SF, Thomas Carlile s’impose, tandis qu’avec son autre partenaire, Krisna de Cannet, AA de complément, le Gersois termine à la troisième place, juste derrière Régine Bottini, toujours égale à elle-même avec son partenaire Icare d’Ugy, un hongre SF de 13 ans, lorsqu’il s’agit de Concours Complet.

Un très bon week-end donc pour Thomas qui termine en trombe cette année 2009, avec des résultats et des performances brillantes, qui annonce une bonne année 2010. « C’est vrai que nous terminons bien la saison. Ici au Pouget, c’est la première fois que je viens, mais je dois dire que tout s’est bien passé, avec mes pensionnaires, et ce malgré des parcours assez sélectifs. Je suis ravi de la victoire de Palatine du Banier en Pro 2, et de la performance de Krisna de Cannet, qui malgré un saut d’obstacles un peu compliqué, termine sur le podium. Mon seul regret, reste la seconde place de Pleasure du Golfe. Je perds en effet la victoire, à cause d’une seconde de dépassement de temps sur le saut d’obstacles. Un peu rageant….non ? Mais, je persiste à croire que c’est un très bon cheval ; J’y crois beaucoup, c’est vraiment un cheval d’avenir. Vraiment j’ai beaucoup d’espoirs en lui »Il faut également signaler que c’est le cavalier Montpelliérain, Edouard Lancette associé à Orient du Mortier, hongre de sept ans, qui s’impose au terme d’un parcours évidemment sans faute.