CDI 5* Francfort : Une dernière victoire pour Don Johnson FRH, Alexandre Ayache 6e
dimanche 22 décembre 2019

Isabell Werth et Don Johnson FRH
Don Johnson FRH s'offre une ultime victoire avant de se retirer du sport (photo d'archive) © Eric Knoll

Isabell Werth n’aurait pu rêver d’une meilleure fin de carrière pour son Don Johnson FRH puisque pour leur ultime reprise, le couple s’impose dans la Kür du CDI 5* de Francfort. Seul Français présent, Alexandre Ayache termine à la 6e place avec Zo What.

Un peu plus de 15 points d’écart séparent la première et deuxième place de cette Reprise Libre en Musique, remportée haut la main et à l’unanimité par Isabell Werth et Don Johnson FRH, monture qui faisait d’ailleurs sa dernière apparition sur la scène internationale (à lire ICI). Avec une moyenne de 82.845%, le couple a été le seul à franchir la barre des 80% et s’est vu attribuer la première place par tous les membres du jury, obtenant d’ailleurs 89% en artistique par Christof Umbach. Sur ses terres, les Allemands n’auront laissé de chance à personne, prenant également les 2e et 3e place, respectivement occupées par Dorothee Schneider et Faustus 94 (78.785%) et Matthias Bouten sur Meggle’s Boston (78.195%).

Alexandre Ayache et Zo What 6e

Du côté tricolore, Alexandre Ayache et Zo What avaient fait le déplacement afin d'acquérir de précieux points pour espérer qualifier la France pour les Jeux Olympiques de Tokyo. Après une 10e place dans le Grand Prix de vendredi avec 70.500%, c’est aujourd’hui une 6e place pour le couple avec 73.875%. Un score qui reste dans les performances habituelles de la paire, qui était à 73.110% dans la Freestyle de la Coupe du monde de Budapest fin septembre, et 73.650% au CDI 3* d’Ornago deux semaines plus tôt. Cette année, Alexandre et Zo What ont tout de même franchi le palier des 75% en s’imposant dans la RLM du CDI 3* de Nice début août avec 75.840%.

Notons tout de même des écarts dans les notes attribuées par les juges, avec au niveau technique 6 points de différence entre Christof Umbach en E (73.250%) et Dr. Evi Eisenhardt en B (67 .250%), mais aussi en artistique avec 83% et 67% pour ces mêmes juges, donnant donc lieu à une différence conséquente de 16 points. Entre ces deux extrêmes, les trois autres juges ont cependant donné des notes plus homogènes, entre 70.750% et 72.250% en technique et entre 77% et 79% en artistique. Ces écarts au niveau artistique s’expliquent par la diversité importante entre les deux juges mentionnés précédemment en matière de choréographie et utilisation de l’espace (14 points), difficulté et prise de risque (16 points) et enfin musique et interprétation (6 points).

Malgré ces incompréhensions, Alexandre et Zo What obtiennent tout de même 7 points supplémentaires dans le classement permanent olympique, ce que n’ont pu faire Astrid Neumayer et Simon NRW, prenant part au Grand Prix Spécial du samedi (6e place avec 69.532%) et non à cette épreuve. L’Autriche, en course elle aussi à la qualification olympique par équipe, conserve malgré tout une avance de 16 points avec 2822 points, tandis que la France en compte 2806. La prochaine et dernière chance d’obtenir des points a lieu la semaine prochaine à Malines.

Les résultats complets : ICI.