CDI-W Lyon : La Libre également pour Isabell Werth et Weihegold
vendredi 29 octobre 2021

Isabell Werth et Weihegold OLD s'offrent l'étape Coupe du monde de Lyon
Isabell Werth et Weihegold OLD s'offrent l'étape Coupe du monde de Lyon © Scoopdyga

Après avoir laissé son trophée à Charlotte Dujardin en 2019 dans le Grand Prix, Isabell Werth a cette fois remporté les deux épreuves. Comme en 2015, c’est avec Weihegold OLD qu’elle s’est imposée mais cette année, l’Allemande n’est pas totalement satisfaite de sa victoire. La Mannschaaft est doublement représentée sur le podium grâce à la performance de Frederic Wanders et Duke of Britain FRH, troisièmes. La Danoise Nanna Skodborg Merrald, sur Atterupgaards Orthilia s’intercale entre les deux Allemands, en deuxième position.

C’est devant un public venu nombreux que les quinze couples qualifiés pour la reprise libre en musique ont évolué. Une ambiance digne de la période avant Covid que les participants ont particulièrement appréciée. Deuxième à faire son entrée sur la piste, la Française Marie-Emilie Bretenoux et son fidèle Quartz of Jazz (Lawrence), le doyen de l’épreuve du haut de ses dix-sept ans, ont présenté leur reprise sur le thème d’Harry Potter, malheureusement entachée de plusieurs fautes, notamment dans le premier trot allongé, sur l’un de leurs cercles au passage ou encore dans les changements de pied au temps sur le cercle. Ils ont cependant exécuté une jolie fin de reprise grâce à un enchainement allongement au galop, piaffer et pirouette au piaffer. Le couple sort de piste avec la moyenne de 73.800% et la quatorzième position. 

Juste après elle, ce sont Anne-Sophie Serre et Actuelle de Massa (Pastor Gub Lus) qui sont passées sous l’oeil des juges. La très expressive lusitanienne a une fois de plus fait étalage de ses capacités aux allures relevées, mais s’est retrouvée pénalisée notamment pour une faute dans les changements de pieds au temps. Le duo termine avec le score de 74.335%. Enfin, troisième et dernière française à entrer en piste, Morgan Barbançon réalise une fois de plus la meilleure performance, toujours avec son Sir Donnerhall II (Sandro Hit). Elle présentait ce soir une nouvelle reprise libre boostée par les chansons de Céline Dion. « J’ai choisi ce thème parce que j’adore ses chansons. Le rythme de la musique est jeune, entraînant et je reste dans mon thème de la musique française que j’avais déjà sur mes reprises précédentes », explique Morgan, qui s’est également dite déçue de son résultat. « Avec Gus, nous avons eu quelques problèmes de communication » qui ont abaissé sa note à 75.980% et l’ont placée dixième. 

Isabell Werth vainqueur, mais déçue d’elle-même

Pour la sixième fois de sa carrière, c’est Isabell Werth qui remporte la Coupe du monde de Lyon. Sur la selle de Weihegold OLD (Blue Hors Don Schufro), l’Allemande a reçu des juges la note de 84.910%. Un excellent score pour beaucoup, mais qui ne satisfait pas la multi-médaillée. « Je suis contente de gagner, mais je ne suis pas très satisfaite de ma prestation parce que j’ai fait une erreur (dans les changements de pied aux deux temps, ndlr) qui a empêché ma jument d’être au meilleur. Elle n’a rien à se reprocher, c’est entièrement de ma faute, tenait à souligner la cavalière. Je dois redoubler d’efforts pour être au top avec Weihegold pour Stockholm (sa prochaine échéance, ndlr). » Après l’étape suédoise, Isabell Werth se rendra à Dortmund avec Emilio 107 avant de faire prendre la piste une dernière fois à Weihegold à Francfort. « Ça sera sa dernière compétition et j’ai choisi ce concours puisque c’était ici que tout avait commencé. »

Sur la deuxième marche du podium, on retrouve la Danoise Nanna Skodborg Merrald et Atterupgaards Orthilia (Gribaldi) avec la note de 83.695%. Elle avait forcément à coeur de faire mieux que lors de sa dernière venue à Lyon, à l’occasion de la finale Coupe du monde en 2014, où elle avait été éliminée lors de la visite vétérinaire. « C’est comme une revanche, reconnait-elle. Le résultat d’aujourd’hui est forcément meilleur ! Je suis super contente d’avoir monté devant un public aussi nombreux, c’est un vrai bonheur de de retrouver le public. »

Enfin, comme lors de la dernière édition en 2019, Frederic Wandres termine sur la troisième marche du podium avec Duke of Britain FRH (Dimaggio) et la moyenne de 81.640%. « Quand vous avez un bon résultat en mémoire, vous voulez forcément faire au moins aussi bien, donc je suis vraiment content d’avoir pu faire la même performance, se réjouissait l’Allemand, qui prendra part à la majorité des étapes Coupes du monde avant son départ pour Wellington, aux Etats-Unis, entre Noël et le Jour de l’An. Je dois faire Madrid, Londres, Francfort, Mâlines avant de partir pour Wellington, où je devrais aussi prendre des points dans la ligue américaine. »

Quant à la vainqueur de l’étape Coupe du monde de Herning, la semaine passée, Cathrine Dufour, elle termine cette fois quatrième avec le jeune Vamos Amigos (Vitalis), neuf ans, qui faisait sa première apparition sur une épreuve Coupe du monde. Une première réussie puisque le couple récolte la belle moyenne de 81.135%.

Pour consulter les résultats en détails, cliquez ici.