CDI-W 's-Hertogenbosch : Isabell Werth détrônée, Morgan Barbancon Mestre qualifiée
samedi 16 mars 2019

Daniel  Bachmann Andersen
La joie s'est faite ressentir dans le clan danois ! Ici Daniel Bachmann Andersen, sa femme Tiril Bachmann Anerud et Robbie Sanderson. © FEI/Leanjo de Koster

Il y a eu du rebondissement cet après-midi à 's-hertogenbosch, ultime étape du circuit Coupe du Monde de dressage. La bataille a fait rage entre les Allemands mais c'est finalement le Danois Daniel Bachmann Andersen qui l'a emporté. Absente de cette étape, la tricolore Morgan Barbancon Mestre s'est néanmoins qualifiée pour la finale de Göteborg.

Isabelle Werth détrônée 

Elle est incontournable et règne sur la discipline depuis des mois. Pourtant Isabell Werth s'est inclinée cet après-midi devant Daniel Bachmann Andersen et Helen Langehanenberg. L'Allemande a réalisé une reprise notée à 82.930% avec Emilio. Le sourire d'Helen en sortie de piste en disait long. "C'était la meilleure reprise que nous ayons faite !", s'exclamait-elle. Sa monture, Damsey, s'est parfaitement consacrée à sa tâche, il est sorti de piste avec 84.875%. Dernier à rentrer en piste, Daniel Bachmann Andersen ne s'est pas laissé intimider. "J'ai vu le score d'Helen avant de rentrer, j'ai décidé d'y aller sans pression et je l'ai fait !", racontait le Danois. Associé à Blue Hors Zack, le cavalier a décroché la moyenne de 84.890%, synonyme de victoire, leur deuxième cette saison puisqu'ils s'imposaient déjà sur la première étape du circuit à Herning. Cet étalon bai est d'autant plus attachant qu'il concourt avec un oeil en moins. "Il est habitué à cela, il connait son job et il me fait confiance -mais il est vraiment extraordinaire !", confiait son cavalier, encore tout sourire après sa victoire. 

Hégémonie allemande sur le circuit

's-Hertogenbosch marquait donc la fin du circuit Coupe du Monde. A l'issue des dix étapes, les neuf premiers cavaliers de la ligue européenne étaient qualifiés Göteborg. Isabell Werth, vainqueur à Paris l'an dernier, avait d'ores et déjà son ticket pour la Suède. Ses compatriotes, Helen Langehanenberg et Dorothee Schneider, également puisqu'elle terminaient en tête des phases qualificatives avec 71 et 70pts. Le règlement n'autorisant que les trois cavaliers par nation, Benjamin Werndl et Frederic Wandres, pourtant troisième et huitième, se trouvent privés de finale. Ils comptaient pourtant deux victoires chacun sur le circuit.  

Morgan Barbancon Mestre est qualifiée pour Göteborg

Morgan Banbancon Mestre était quant à elle incertaine de conserver son ticket pour la finale. Huitième avant 's-Hertogenbosch, la cavalière était sur le fil. Elle avait pourtant choisi de ne pas se rendre aux Pays-Bas et de remettre son ticket pour Göteborg entre les mains de ses concurrentes, Judy Reynolds et Antonia Ramel. La première n'a pas failli et a réussi à décrocher une moyenne de 79.435% avec Vancouver K, synonyme d'une neuvième place et de neuf points supplémentaires au classement Coupe du Monde, de quoi la faire remonter à la onzième place. L'Irlandaise a connu une progression constante ces dernières semaines, ses dernières sorties ont même été notées à plus de 80% (un vrai record pour son pays !), et voit son travail récompensé par une qualification pour Göteborg. Pour Antonia Ramel, les choses se sont un peu moins bien passées. Elle a terminé treizième aujourd'hui et n'a pas marqué de points supplémentaires. Elle conclut cette saison indoor avec 42pts et une treizième place, juste derrière Morgan Barbancon Mestre, douzième avec 45pts, la Française est donc qualifiée pour Göteborg.

Les résultats complets

Le classement complet