Championnats d'Europe Poneys : Record européen pour l’Allemande Rose Oatley
dimanche 15 août 2021

Rose Oatley et Daddy Moon sur leur Reprise Libre en Musique des championnats d'Europe Poneys de Strzegom
Rose Oatley et Daddy Moon sur leur Reprise Libre en Musique des championnats d'Europe Poneys de Strzegom © Guillaume Levesque

89.700% !!! C’est près de 4% de plus que l’ancien record en RLM de championnats d’Europe établi par la britannique Phoebe Peters et son incroyable SL Lucci en 2015 à Malmö (85.825%). Rose Otaley et Daddy Moon ont tout simplement été épatants.

Rose Oatley, sortie hier du rectangle du championnat individuel avec un visage un peu contrarié malgré sa médaille d’or, a effacé aujourd’hui dans la RLM les très légères petites fautes de la veille pour régaler nos yeux avec son hongre palomino de 11 ans, Daddy Moon. Que dire ? C’était parfait, beau, précis, charmant… émouvant. Pour signer une telle performance, sûrement que les expériences olympiques de sa mère Kristy n’y sont pas pour rien. Laquelle mère a décidé de sacrifier sa participation aux JO de Tokyo pour se consacrer pleinement à l’entraînement de sa fille. « Tokyo était quatre semaines avant Strzegom : le choix a été vite fait », déclare tout sourire cette charmante Australienne, mère de deux autres garçons, plus intéressés par les raquettes de tennis et les ballons de football que par les poneys. « Il me reste deux ans d’internationaux, mais je ne suis pas certaine que je continuerai à poney », précise Rose de son côté. « En tout cas, nous ne louerons ni ne vendrons Daddy Moon : il fait partie de la famille ».  

La seconde reprise qui nous a transportés est celle signée par la Danoise Sophia Boje Obel Jorgensen et le fabuleux Adriano B (83.050%). Pourtant, comme dans l’individuel, ils se contenteront de la médaille de bronze, au profit des Allemands Antonia Roth et Daily Pleasure WE (85.090%). Pourquoi Antonia est-elle passée devant Sophia et pourquoi autant d’avance chez Rose ? Pour Marietta Almasy, juge française 4* officiant pour la première fois chez les Poneys cette année en Pologne, « la reprise de Rose était vraiment parfaite, avec beaucoup de difficultés techniques résidant dans des transitions rapprochées. Il y avait plus de swing dans le dos chez Daddy Moon, ce qui le rend très souple et élastique, que chez Adriano dont la cavalière a pris le parti de dérouler beaucoup plus que ses concurrents des figures à une main ce qui a placé son poney trop bas ». 

Notre Française Blanche Carré Pistollet a fait ce qu’elle a pu avec son poney Dazzling Kid d’Herbord : 70.320% pour une dernière place. Son talent lui ferait mériter d’être mieux équipée, mais la recherche d’un poney de dressage avec la qualité de rentrer dans les huit premiers de la RLM est plus qu’aventureuse tant les poneys de ce niveau sont rares et inaccessibles… à tous points de vue.