Compiègne : La dernière séance de Greystoke.
lundi 10 octobre 2011

saumur6-cdio-siat-greystoke
Jean-Philippe Siat et Greystoke - Ph. Les Garennes

Jean-Philippe Siat remporte la reprise libre en musique avec Greystoke dont c’est le dernier tour de piste.

Ils n’étaient que six à participer à la RLM Grand prix pro élite qui clôturait le concours de dressage à Compiègne dimanche après-midi. La victoire revient à Jean-Philippe Siat, qui obtient 68,350, juste devant Muriel Leonardi avec Walentina (67,180) et Michel Mouré avec Sultan (64,650). Ludovic Henri et Nirvana XV suivent. Josette Bleschet ferme la marche sur Paganini 116, puisque Muriel Foy a arrêté Top de Niro en cours de reprise.
Séquence émotion. Jean-Philippe Siat a montré tout le savoir faire de son élégant hanovrien de 16 ans, Greystoke. Harmonieux, très enlevé. Mais après 4 titres de champion de France et une jolie carrière à l’international, après 12 ans de bons et loyaux services, Greystoke fait son dernier tour : « le cheval va très bien, donc on arrête. C’est un paradoxe ? Non, toutes ces années, il m’a tout donné. Y compris un bel achèvement avec cette victoire. En échange, je lui donne la paix. Bien sûr il aime la carrière et les remises de prix, bref les épreuves, mais ce sont des épreuves, donc je crois que c’est le moment d’arrêter, quand il va bien, avant de prendre des risques. Il va rester vivre au Haras du Loing et on va diminuer l’entraînement peu à peu pour le déshabituer. » Jean-Philippe compte sur Starski pour la prochaine saison à ce niveau et sur le circuit du grand national : « on continue avec les mêmes partenaires normalement.» Par ailleurs, il démarre un 9 ans.
Jean-Philippe remporte aussi le trophée de la ville de Compiègne en tant que meilleur cavalier durant les trois jours.
Muriel Leonardi, 2e meilleure cavalière du concours (2e la veille également dans le GP étape du Grand national) avait choisi une musique pétillante, bien martelée, capable de réveiller Walentina : « on est forcèment un peu déçue quand on se classe en seconde position, mais Walentina est fatiguée en fin de saison, on a accumulé pas mal de concours. Elle a fait deux fautes, c’est dommage … Naturellement on va continuer ensemble l’an prochain. »
Le sponsor ANL France événement, installateur de sols sportifs, a démontré ses qualités, les cavaliers ont apprécié la qualité de cette carrière, impeccable, qui a absorbé toute la pluie tombée depuis deux jours. A Bernard Morel, juge, la conclusion : « c’est un beau concours, avec un sol excellent, des cabanes de juge très pratiques … il n’y a pas mieux.» On aurait apprécié davantage de participation dans les épreuves et un public plus nourri pour les admirer…

www.compiegne-equestre.com

Photo d'archive