Dans la famille Leboucher, la mère et la fille trustent les podiums de dressage
mardi 06 octobre 2020

Chantal et Clemence Leboucher
Chantal et Clemence Leboucher ont partagé en famille les joies des victoires lors des championnats régionaux de dressage de Normandie © Madeleine Hill

Malgré la pluie, le vent et les tempêtes, 146 engagés se sont battus dans les dix-huit championnats régionaux de dressage de tous les niveaux organisés à Auvers ce weekend.

Le  week-end a indéniablement réussi à Chantal et Clémence Leboucher : mère et fille ont chacune dominé leur championnat régional, toutes deux associés au cheval de la famille Wish Me Luck. Chantal a gagné l’Amateur 3A avec 68.722%, synonyme de première place dans le championnat Major. Sa fille Clémence a gagné l’Amateur 3 Préliminaire avec un score impressionnant de 71.917% samedi, puis l’Amateur 3 Grand Prix avec 68.522% le dimanche pour une médaille d’or dans le championnat Jeune, doublé d’une deuxième breloque dorée dans la catégorie Jeune Cavalier. 

Wish Me Luck est un hongre de 17 ans, un pur-sang (Trachit) croisé avec l’étalon Trakehner très connu dans le monde de dressage ; Gribaldi. « Nous avons découvert la discipline de dressage grâce à lui » explique Chanta. « Nous l’avons depuis qu’il a neuf ans. Jusqu’à 2009, j’étais une cavalière de saut d’obstacles mais j’ai souhaité arrêter le saut tout end gardant l’esprit de rigueur et de discipline lié à la compétition. Je retrouve tout ça dans le dressage avec lui. » Malgré son gabarit imposant, Wish Me Luck est monté par tous les membres de la famille. « C’est un cheval de famille, il est très sensible mais très gentille, il permet aux enfants de découvrir la discipline aussi. »

Clemence Leboucher, qui a 19 ans, a commencé le dressage a l’âge de 14 ans à poney mais progresse désormais grâce a Wish Me Luck. « J’étais vice-championne de France en 2019 en Club élite excellence et j’ai participé aux championnats nationaux amateur », précise-t-elle. Clémence fait ses études à Rennes en Science Politique, pour elle monter c’est le loisir. « J’essaye de rentrer tous les weekends pour monter. C’est un super cheval, mais pour nous le cheval c’est le loisir, c’est une passion. » 

Des épreuves pour tous les niveaux

Parmi les meilleurs scores du weekend, Maxime Colland et Cupido PB, un mâle noir de 13 ans, issu du fameux étalon de la cavalière Olympique Hollandaise Anky Van Grunsven Painted Black et d’une mère par un autre étalon légendaire de dressage Jazz, ont gagné le Pro 1 GP avec 75.263%. Isabelle Barrier et Jason, un autre cheval Hollandais par Eye Catcher et encore un descendant de Jazz, ont également passé la barre des 75% et remporté l’Amateur 3 B Préparatoire avec 75.278%. 

C’était également un bon weekend pour Ines de Konink et son male Honnoveraner de 10ans Fidertanz, (Fidertanz/De Vito) qui remportent l’Am 2 GP et l’Am 2 préliminaire.

En catégorie Club, Jordan Lenoir a gagné le Club 1 grand Prix avec Sycambre avec 68.53%, Camille Mertens a pris deuxième place avec Vicky D’outre L’Eau avec 67.5%, et Anne Sophie Mueller en troisième ave Killymeehan Kin (66.583%). Côté poneys, Solene Degouey et UrabiNordmann a gagné le Poney 1 Grand Prix avec 66.75%, Adele Mesliere a pris la deuxième place avec Dragueur Seulande avec 65.33%, Victoria Lecauchois a été troisième sur Ballylar avec 62%.

Il n’y avait que deux couples dans le Pro Elite Grand Prix Préparatoire samedi, Isabelle Legallais avec le vétéran poney Mirano Des Etisses et sa fille Helene et Unique. C’est Helene et Unique, un cheval hollandais de 19 ans (Olivi/Jetset D) qui ont gagné avec 67.39%. Isabelle et Mirano Des Etisses, un hongre qui a maintenant 20 ans, un poney Français de Selle (Linaro/Tonnerre D’Angrie) ont posté 63.04%.