Grand National de Vierzon : première victoire de l’Ecurie Cavalcar
samedi 15 août 2020

Le podium du Grand National dressage de Cluny - août 2020
L'Ecurie Cavalcar (Charlotte Chalvignac-Vesin, Maxime Collard et Estelle Schurink) s'impose à Vierzon © DR/FFE/PSV

Après le Mans et Mâcon, les cavaliers du Grand National se sont retrouvés ce samedi à Vierzon pour la troisième étape de la saison 2020 du circuit fédéral. Face à dix-sept autres couples, c’est Charlotte Chalvignac-Vesin qui a su tirer son épingle du jeu pour grimper sur la plus haute marche du podium sous les couleurs de son Ecurie Cavalcar.

Comme depuis plusieurs années maintenant, l’étape du Grand National de Vierzon est couplée avec le Master Pro de dressage. Après un début de saison marquée par la victoire de l’Ecurie Coho (Stéphanie Brieussel et Morgan Barbançon Mestre) au Boulerie Jump du Mans en mars, la crise sanitaire liée à la Covid-19 n’a pas permis aux quinze écuries engagées dans le circuit cette année de se présenter à Jardy en avril comme prévu. C’est donc à Mâcon, début juillet, que le Grand National a pu reprendre ses droits, couronnant à nouveau l’Ecurie Coho devant l’Ecurie Cavalcar (Charlotte Chalvignac-Vesin, Maxime Collard et Estelle Schurink). Pour la troisième étape de cette saison si particulière, Charlotte Chalvignac-Vesin offre donc à son écurie sa première victoire sur le circuit en terminant troisième du Grand Prix Pro Elite avec Lights of Londonderry (72,022%).
En effet, si Anne-Sophie Serre a remporté cette épreuve avec Actuelle de Massa (74,652%) et qu’Alexandre Ayache en a pris la deuxième place avec Zo What (72,957%), ces deux couples n’étant pas engagés dans le circuit du Grand National la victoire est logiquement revenue à Charlotte, troisième. Une victoire sur cette troisième étape de la saison d’autant plus confirmée puisque sa partenaire d’écurie, Maxime Collard, s’est classée quatrième avec Cupido PB (70,587%). « Je suis très contente de mon cheval, il a répondu présent et il a été à nouveau formidable. On fait une super équipe soudée avec Maxime Collard, on s’entend vraiment super bien tout comme avec notre partenaire Cavalcar, il y a une super communication et je pense qu’on continuera l’année prochaine en tout cas, s’enthousiasme Charlotte avant d’ajouter : Il est vrai que la saison avec le Coronavirus a été un peu particulière mais nous irons à Cluny et nous espérons qu’Equita Lyon va se maintenir car le Grand National est notre objectif ». 

Rendez-vous à Cluny

Sur la deuxième marche du podium de l’étape, on retrouve l’Ecurie Forestier Sellier – E-Riding Solutions grâce à la cinquième place de Nicole Favereau et Ginsengue dans le Grand Prix (70,391%) tandis que le podium est complété par l’Ecurie Kineton – Planète Broderie, grâce à la sixième place de Bertrand Liegard et Star Wars (70,282%). En classant ses deux chevaux, Havalon et Edison, aux septième et huitième places (69,565% et 69,478%), Laurence Vannomeslaghe permet à son Ecurie Kineton de prendre la quatrième place de l’étape, devant l’Ecurie Le Cadre Noir de Saumur IFCE représentée à la dixième place par Guillaume Lundy CNE avec Tempo*IFCE (68,761%). Si la Covid-19 ne vient pas à nouveau perturber le cours de cette saison 2020 du Grand National, les couples et les écuries devraient se donner à nouveau rendez-vous à Cluny, du 11 au 13 septembre avant de s’affronter lors d’une ultime rencontre à l’occasion du salon Equita Lyon du 29 au 30 octobre. 

Anne-Sophie Serre en tête du championnat Pro Elite 

Du côté du championnat de France Pro Elite, dont le Grand Prix de samedi après-midi était aussi support, la reprise très expressive et dynamique d’Anne-Sophie Serre et sa très prometteuse Actuelle de Massa, leur a permis de prendre la tête du classement provisoire. Malgré des piaffers plus avançant qu’habituellement, le couple a montré de gros points forts notamment dans les appuyers au trot, les pirouettes ou encore la ligne de changements de pieds aux temps, leur permettant de sortir de piste avec un score de 74,652%. A l’issue de cette première journée, c’est Alexandre Ayache qui pointe à la deuxième place avec Zo What. Très régulier au passage, le fils de Scandic s’est montré appliqué en piste pour obtenir une note de 72,957%, tandis que le podium provisoire du championnat est complété par Charlotte Chalvignac-Vesin et Lights of Londonderry (72,022%). « Par rapport à l’année dernière ou j’apprenais à le connaitre cette année on fait vraiment un couple, on s’entend vraiment très bien. En début d’année j’avais mis l’accent sur les plus jeunes car j’ai un gros piquet de chevaux derrière Lights, puis il faut dire ce qu’il est, je n’ai plus d’objectif avec lui. Puis finalement le cheval allait bien donc une semaine et demie avant Mâcon on a décidé de l’engager. Je n’ai pas de pression en tant que tenante du titre mais dans tous les cas il est toujours mieux sur le Spécial », confie la cavalière qui présentait aussi de nouvelles montures à Vierzon. « Hermes et Elice sont deux lusitaniens qui appartiennent à mon associé, Olivier Arnal, sa femme et nous. Elice a débuté le Grand Prix en fin d’année dernière tandis qu’Hermes, qui a 8 ans et en qui je crois énormément, a évolué ici sur les épreuves Pro 1. Je voulais surtout qu’il voit une piste de cette ambiance-là. J’ai aussi deux très bons 5 ans donc pourquoi pas miser sur les championnats du monde Jeunes Chevaux s’ils sont maintenus », conclut-elle

Le championnat de France Pro Elite se poursuit ce dimanche avec la deuxième manche, le Grand Prix Spécial, dès 9h du matin. 

Les résultats complets : ici