Jessica von Bredow-Werndl rejoint ses ainées au panthéon des dresseurs
samedi 24 août 2019

Podium RLM Rotterdam
Le podium 100% allemand de la Reprise Libre en Musique : Dorothee Schneider, Isabell Werth et Jessica von Bredow-Werndl © Eric Knoll

Après une longue semaine d'épreuves, le championnat d'Europe de dressage a livré son dernier final. Le dressage allemand a une fois de plus dominé la partie grâce à trois grandes dames : la souriante Jessica von Bredow-Werndl, la rigoureuse Dorothee Schneider et la show-woman Isabell Werth.

Sous un soleil de plomb et un public (enfin) nombreux, quinze concurrents se sont élancés dans la Reprise Libre en Musique. Le spectacle a véritablement démarré avec les passages de Daniel Bachman, Edward Gal et Patrik Kittel qui montaient d'ores et déjà à plus de 82%. 

Jessica von Bredow-Werndl, la nouvelle pépite de la Mannschaft

Le niveau est remonté d'un cran avec le passage de Jessica von Bredow-Werndl pour qui la semaine a été tout bonnement incroyable. D'ordinaire si pétillante, l'amazone était sortie en larmes de son Grand Prix lundi du fait d'un appuyer manqué à cause d'un crottin. La compétition est déjà rude, elle l'est peut être plus entre Allemands. Il n'y avait que trois tickets alloués à chaque nation dans la Reprise en Musique, et la cavalière n'était alors pas sûre d'avoir sa place. Pourtant au terme d'un GPS noté à 78,541%, la cavalière a réussi à doubler le champion olympique Sönke Rothenberger. La performance était déjà belle, elle l'a été d'autant plus dans la RLM. Sur les joyeuses notes du film Lalaland, Jessica et TSF Dalera BB ont signé la meilleure reprise de leur vie récompensée de 89,107%, la juge française Isabelle Judet lui donnait même la première place. "J’ai été éblouie, j’ai trouvé que c’était léger, facile. La jument était disponible, la musique charmante. J’ai trouvé qu'elle ressemblait bien à sa cavalière", expliquait Isabelle. Finalement, la trentenaire allemande se classe troisième. Une surprise ? "Je pense que rien ne me surprendra après cette semaine (rires), c’était la semaine la plus éreintante que j’ai connue mais aussi la plus émouvante", confiait Jessica en conférence de presse. "Au début ma jument était un peu nerveuse, je l’étais aussi en entrant en piste mais j’ai pris de grandes inspirations et finalement j’étais complètement avec elle et elle était avec moi pendant toute la durée du test, à chaque seconde nous étions ensemble." Ses yeux brillaient encore lorsqu'elle a conclu : "J’ai versé pas mal de larmes cette semaine, lundi elles étaient de tristesse, aujourd'hui de joie". 

Dorothee et Isabell, le match continue 

Si Jessica s'est emparée du bronze, restait encore à attribuer les médailles d'or et d'argent. Comme tout au long de la semaine, cela s'est joué entre Allemandes Isabell Werth et Dorothee Schneider. Aujourd'hui les deux cavalières ont repoussé leurs limites pour aller chercher la victoire. Déjà brillantes à Aix-la-Chapelle, Isabell et Bella Rose ont battu leur record en grimpant à 90,875%, grâce à des piaffer-passage quasi-parfaits et notamment sur la dernière ligne. Était-ce suffisant  pour l'emporter ? Il n'y a que quatre cavaliers au monde qui ont réussi la barre des 90% et Dorothee Schneider n'en faisait pas partie... Jusqu'à aujourd'hui ! Montée sur le sublime Showtime FRH, l'amazone a déroulé sa reprise sur les notes de Queen en surfant sur les difficultés techniques. Sortant à nouveau un passage excellent mais pénalisée dans les changements de pieds au temps et une dernière ligne de piaffers un peu moins bons, elle a récolté la moyenne de 90,561%, soit 0,314 de moins qu'Isabell, il s'en est vraiment fallu de peu ! "Mon cheval était heureux avec moi, nous étions ensemble. J’avais un très bon ressenti avant le début de la reprise, puis nous sommes entrés en piste et il m’a tellement surprise. C’était un moment vraiment émouvant entre Showtime et moi-même, je pense que nous étions au point", analysait Dorothee. 

Isabell s'est donc emparée de son 24e titre européen, un véritable record ! Avec neuf médailles récoltées tout au long de la semaine, le dressage allemand a de beaux jours devant lui. Rendez-vous aux Jeux ! 

Les résultats : ICI