La grande dame du dressage tricolore, Margit Otto-Crepin, s'en est allée
dimanche 19 avril 2020

Margit Otto-Crepin
Margit Otto-Crepin © Scoopdyga

Margit Otto-Crepin, figure emblématique du dressage tricolore, est décédée ce matin à l'âge de 75 ans. Nos confrères d'Eurodressage ont précisé qu'elle a succombé à une maladie sans rapport avec le Covid-19.

Née en Allemagne, Margit a épousé Daniel Crépin en 1970, elle prit à cette occasion la nationalité française. Elle s'est ensuite forgée le plus beau palmarès du dressage tricolore. Ses montures ? Parliment, Caprici, Lucky Lord mais surtout Corlandus. C'est avec ce grand cheval d'1m80 qu'elle a connu ses plus beaux succès : une victoire dans la finale Coupe du monde de Göteborg en 1989, la médaille d'or aux championnats d'Europe de Goodwood en 1987 (la première et la seule que la France ait jamais obtenue !), l'argent aux Jeux Olympiques de Séoul en 1988 et la liste est encore longue. En récompense, elle fut nommée Chevalier de l'Ordre national du mérite par François Mitterrand et écuyer d'honneur du Cadre Noir.

Après avoir mis un terme à sa carrière sportive, Margit n'a pas cessé d'écumer les terrains de concours, loin de là. Toujours souriante, passionnée et curieuse, elle a consacré du temps à l'équipe colombienne mais également aux Juniors, Jeunes Cavaliers et Séniors français pendant trois ans. Elle a également occupé plusieurs postes au sein de la FEI et présidé pendant plus de dix ans l'International Dressage Riders Club (IDRC).

La rédaction de l'Eperon adresse ses plus sincères condoléances à sa famille.