Odile Van Doorn : retour sur le Grand Tour
lundi 12 janvier 2009

van doorn-portrait
Odile Van Doorn © Claude Bigeon

Absente des Grand Prix en 2008 suite à la perte de sa jument de tête, Parodie, Odile Van Doorn les retrouvera cette saison avec sa nouvelle recrue Saltimbanco.

Une semaine après la brutale disparition de Parodie Vd Wateringhoeve (en septembre 2007 lors du CDI*** de Saumur, elle avait 15 ans) avec qui elle avait récolté des titres de championnes de France, des victoires internationales, des sélections en équipe de France, Felipe Graciosa avait confié à Alain Laurioux, le célèbre photographe et ami d’Odile Van Doorn : « Je ne souhaite pas me séparer de Saltimbanco, mais si je le confie à quelqu’un c’est à Odile. » A cette époque, cet étalon lusitanien qui avait été dressé par l’écuyer en chef de l’Ecole portugaise de Lisbonne et avait été notamment présenté par sa femme en amazone à Bercy en 2006 (voir photo de la répétition) avait 8 ans. C’est avec l’aide d’un sponsor privé que cet étalon bai s’est retrouvé aux écuries de la Licorne à Hermeray chez Odile Van Doorn et Daniel Cormier.

« Je l’avais vu à Bercy pendant le spectacle de l’Ecole portugaise et c’est vrai que je l’avais trouvé beau, se souvient Odile Van Doorn. Je l’ai travaillé toute l’année dernière. Il savait faire beaucoup de choses comme les cabrioles, les courbettes. Mais il a fallu reprendre un apprentissage plus rigoureux dans l’objectif de la compétition de dressage. Il est hyper gentil, mais c’est un cheval avec une force colossale. Il est dominant et j’ai encore quelques soucis de soumission à régler, mais je pense qu’il sera prêt pour la saison 2009. » La saison 2009, c’est bientôt, au printemps et plus précisément en avril pour le concours de Jardy où Odile Van Doorn reviendra sur le Grand Tour, Inter II, A4 puis Grand Prix. « Mon souhait serait d’essayer de le qualifier pour les Jeux équestres mondiaux de 2010, assure la cavalière yvelinoise. J’ai actuellement tout « en magasin », je finalise le changement de pied au temps. Il a un piaffer et un passage exceptionnels. »A côté de son nouveau cheval de tête, Odile Van Doorn poursuit le travail sur des jeunes chevaux : Wales Van Overis Z (jument de 6ans) qui devrait attaquer le Saint Georges en deuxième partie de saison, Qumram du Lesme (jument SF de 5 ans), Adufe (entier lusitanien de 4ans), Da Vinci LH (Hanovrien de 3ans). « Cette saison tous les CDI français ont aussi des épreuves jeunes chevaux, alors je pourrai emmener plusieurs jeunes et Salimbanco, » conclut Odile Van Doorn motivée pour cette nouvelle saison et les autres à venir.

Légende photo : Saltimbanco lors du spectacle de Bercy en 2006. Ph. C. Bigeon