CEI Castelsagrat : doublé gagnant pour Virginie Atger et les Florivalu
lundi 23 mai 2011

Castelsagrat atger azim
Virginie Atger et Azim du Florival © Jean-Louis Perrier

La deuxième étape des pré sélections pour le championnat d’Europe d’endurance passait par le Tarn et Garonne. Virginie Atger a confirmé la solidité du couple qu’elle forme avec Azim du Florival et s’offre en bonus la victoire sur le CEI ** avec Abdullah du Florival.

Un parcours bien coté
 Près de 250 chevaux ont parcouru la campagne  autour du joli petit village de Castelsagrat durant les trois journées d’endurance remarquablement organisées par l’équipe de Jean-Jacques Donzelli. Aux confins du Quercy et de l’agenais, le paysage émaillé de belles demeures permet un tracé alternant galopades dans la plaine et bons dénivelés. La bonne entente de l’équipe organisatrice avec les propriétaires fonciers a permis d’ouvrir des passages dans les champs offrant aux chevaux une majorité de sols enherbés. La sécheresse a néanmoins rendu  la piste un peu plus compliquée et les cavaliers ont du être vigilants sous la forte chaleur qui a accompagné  les étapes les plus délicates de la 160 km.  Avec 18 classés sur les 43 au départ, le résultat atteste du niveau de difficulté.

 Le wagon gagnant des plus expérimentés
 Après quelques échappées,  la tête de course s’est regroupée sur les deux dernières étapes.  Pour l’ultime boucle de 20 km, six cavaliers  se tenaient en moins d’une minute, suivis par deux autres à moins de deux minutes. Et sur la piste, le groupe restait homogène. Jean-Philippe Francès avec la prometteuse Patcha de la Majorie a bien tenté de s’échapper  dans la côte  terminant le beau chemin de la plaine de la Sébioune, mais pas moyen de décoller le groupe !  Seule Barbara Lissarrague qui était partie en tête avec Nirvana Armor reste un peu en retrait pour prendre la 5e place devant une autre ancienne titulaire de l’équipe de France, Dominique Payen associé à Tadjik des Meures.  C’est un final au sprint qui se dessinait pour les nombreux spectateurs massés autour de la ligne d’arrivée. Virginie Atger a été la plus incisive avec  son complice de Lexington, Azim du Florival. Elle s’impose devant Marie Vialle dont les efforts auront été vains, El Rezki du Barraly ne passant pas le contrôle final pour boiterie.  Les  accessits comme le 4e rang pour Jean-Philippe Francès sont pris par des cavaliers habitués des podiums. Grégoire Tilquin, champion de France en titre a été un des principaux animateurs de la course et prend une 2e place méritée avec Leila de Montamel, une propre sœur de  Koum des Jamets avec qui Grégoire s’était déjà illustré.  Toujours bien positionné dans la tête de  course, Lisa Riou déjà sur le podium de la qualificative pour le Mondial des 7 ans la veille avec Liloulila, termine en 3e position avec NikelKermorvan, un fils du performeur Finift des Meures déjà classé sur le CEI *** de Euston Park où se courra  le Mondial senior 2012.

  Le triomphe de Virginie
Médaille d’argent par équipe et 10e individuel à Lexington, Azim du Florival faisait son retour en compétition à Castelsagrat.  Virginie Atger n’avait pas encore testé  le fils Czasar  gagnant du CEI *** de Rambouillet 2010 sur un parcours avec de  bons dénivelés. C’est chose faite et bien faite ! ‘’  Je connaissais les difficultés de cette course où j’étais 3e l’an dernier sur 130 km avec Antall de Jalima  avec qui je ferai les championnats de France à Corlay. Je suis très contente du comportement d’Azim du Florival sur ce parcours difficile. Je l’ai senti très bien sur la dernière étape, et je n’ai pas hésité à lui demander un effort  en fin de parcours. ‘’  Et Virginie Atger n’aura pas fait le déplacement  en Tarn et Garonne pour des prunes !  Au terme des 130 km  conclus également au sprint elle décroche une nouvelle victoire avec  un autre produit de l’élevage alsacien de  Gérard Wissler, Abdullah du Florival.  Beau week-end !