Ch-Eu Euston Park : Les Français en argent, objectif atteint
dimanche 18 août 2019

L'équipe de France d'endurance est sacrée vice-championne d'Europe 2019 © Euston Park

Le championnat d’Europe d’endurance individuel, comme celui par équipe, a créé le suspens hier à Euston Park. Malgré quelques déboires, l’équipe de France atteint son objectif et repart avec la médaille d’argent.

L’Italienne Carolina Tavassoli Asli et Sequinte sont parties en tête et ne l’ont pas lâché jusqu’à la 6ème boucle, où la cavalière a levé le pied, laissant passer sa compatriote Costanza Laliscia/Sacha el Kandhaar, 2ème depuis le début de la course. L’espagnole Paula Muntala Sanchez, avec T’aime de Cœur, suivait de près. Les trois cavalières ont tourné à respectivement 23.57, 23.52 et 23.45 km/h sur la première boucle, qui était également la plus longue : 40km.

Costanza Laliscia a passé la ligne d’arrivée en tête, suivie de Paula Muntala Sanchez et de Carolina Tavassoli Asli, qui sera disqualifiée par le jury au contrôle vétérinaire final, permettant à Jaime Punti Dachs et Echo Falls d’accrocher la médaille de bronze. Les espagnols terminent ainsi aux 2e, 3e, 4e (Omar Blanco Rodrigo/Priam des Roches) et 5e (Angel Soy Coll/Warrens Hill Chayze) places. 

Des déboires, mais l'argent pour les Bleus

S’il était acquis que l’Espagne devenait Championne d’Europe en rentrant quatre couples sur cinq (Maria Alvarez Poton ayant préféré retirer JM Bucefala de la course après la 5ème boucle), l’équipe de France a tremblé lors du contrôle vétérinaire de la 5e boucle. Si il y avait déjà eu quelques frayeurs lors de la première boucle - Pot Made et Kalon Milin Avel ont glissé et chuté, sans gravité, sur le terrain gras de ce premier tracé, le premier coup dur est venu de Vé Huit Cabirat, l'acolyte de Julien Lafaure, éliminé pour une boiterie à un postérieur (visiblement de la fatigue ou une crampe). Grosse douche froide également lorsque Pot Made, le cheval de Gaëlle Ollivier Jacob, s’est vu refusé le départ suite au réexamen, à cause d’une boiterie à un antérieur. Il ne restait plus que trois cavaliers et donc plus de cartouches de réserve pour aller chercher la médaille d’argent.

Ce fût le soulagement lorsque Kalon Milin Avel/Joséphine Thomas, puis Tam Tam Tokay/Nicolas Ballarin et enfin Shérazade Cabirat/Romain Lafaure ont validé leur course : la médaille d’argent était pour la France. Les cavaliers français ont respectivement terminé 6e, 7e et 8e. (Leurs réactions seront à retrouver très prochainement sur le site de L'Eperon !)

L’Allemagne clôture ce podium en terminant 16, 17 et 18ème. Un coup de chapeau à l’équipe d’Angleterre qui a rentré 5 chevaux sur 5 et qui pour la première fois depuis 2010, voit son équipe franchir la ligne d’arrivée. A noter que le dernier concurrent à finir cette course est la cavalière anglaise Sarah Rogerson – Warrens Hill Rubyn, qui a passé la ligne d’arrivée, à la nuit, après 14 heures et 16 minutes de course. 

L'après Tryon... 

Nick Brook-Ward, directeur de l'évènement s’est félicité de « cette incroyable journée de sport ! Euston Park était totalement électrique aujourd’hui avec de très nombreux fans venus supporter cavaliers et équipes. La compétition laissant tout le monde dans l’expectative jusqu’à la fin. »
L’organisation, la piste (qui a séché au cours de la journée et seule la 1ère boucle était moins agréable à cause de la pluie tombée la veille) : tout était réuni pour que ce Championnat se déroule du mieux possible. Les Europe 2019 revêtaient un enjeu particulier après la débâcle des derniers mondiaux à Tryon pour la discipline de l'endurance. On peut juste s’étonner d’avoir vu les cavalières italiennes courir avec des chevaux de Dubaï sur un Championnat d’Europe. Une pratique autorisée, dont le choix revient à l’entraineur, mais qui semble peu adaptée à l’échéance continentale…

Les résultats complets ICI