Domination espagnole en ouverture à Florac
vendredi 18 septembre 2020

CEI 2* Florac - Omar Blanco Rodrigo et Robert Diaz Noguera
Omar Blanco Rodrigo (Soraya Peu) et Robert Diez Noguera (Sunit du Colombier) ont dominé le CEI 2* de Florac © Jean-Louis Perrier

Les cavaliers venus de Catalogne ont marqué le terrain en s’imposant sur le CEI 2* de Florac. Omar Blanco Rodrigo et Robert Diez Noguera signent le doublé devant des jeunes cavalières françaises.

Un soleil éclatant qui n’a pas facilité la gestion de course des participants, a accompagné le premier jour du rendez-vous de concours d’endurance de Florac-Ispagnac. Sur 124 km, le CEI 2* a reçu 40 partants, et 21 chevaux ont satisfait au contrôle vétérinaire final. Si certains cavaliers avaient choisi de rester dans l’esprit d’origine de l’endurance « terminer, c’est gagner », bouclant le parcours en plus de 8h, la tête de course a été très animée par les cavaliers espagnols et plusieurs jeunes cavalières françaises. Jusqu’à la deuxième étape sur la plaine de Chanet, les écarts étaient très serrés avec un groupe leader d’une dizaine de cavaliers en quelques secondes. La redescente vers le site de base du vallon d’Ispagnac a opéré un premier tri, mais c’est dans la dernière boucle allant au col de Montmirat que tout s’est joué. Dans les 12 km de montée, sur une piste bien travaillée par l’organisation pour offrir un sol excellent, les représentants des deux grosses écuries catalanes Omar Blanco Rodrigo et Robert Diez Nogueira ont pris le large. Avec Soraya Peu, une jument qu’il a fait naître, Omar Blanco Rodrigo a continué sur le même rythme, distançant son compatriote dans la descente. Il donne la victoire à l’écurie du multi médaillé Juma Punti dont il est l’associé. Il boucle le parcours en 6h 53’10’’ soit à une moyenne d’un peu plus de 18km/h. Dans l’ultime descente très caillouteuse, Robert Diez Noguera a préféré ne pas prendre de risque pour offrir une belle fin de carrière à Sunit du Colombier. Ce fils de Tauqui el Masan est issu des meilleures souches de l’élevage du regretté Yannick Vassas précurseur de l’élevage de chevaux d’endurance dans les Cévennes. À 15 ans, il  termine en beauté une carrière internationale qui passe par deux victoires sur les 160 km de Florac. Robert Diez Noguera, qui gère l’écurie de Vilaltella presque voisine de celle de Juma Punti au nord de Barcelone, a salué d’un beau geste de respect les pieds de ce cheval qui ont parcouru 21 courses internationales avec trois victoires et de nombreux classements. 

Les jeunes cavalières françaises distancées dans la montée au col de Montmirat suivent au classement, avec un ordre perturbé par une chute de Juliette Migne avec Djalaïka de Bozouls dans les tous derniers kilomètres, dans le village d’Ispagnac. Elle termine en 5e position derrière Fantine LLorca qui complète le tiercé gagnant avec Zharade, et Suzanne Marion associée à un produit de l’élevage familial, Vingtaine d’Aqui

La fête de l’endurance se poursuit ce vendredi avec les contrôles vétérinaires de la 160 km à l’issu desquels les chefs d’équipes communiqueront les participants de la Coupe des nations. La suite samedi dès 5h, au petit matin, en croisant les doigts pour que les orages ne s’invitent pas sur le parcours ! 

Retrouvez tous les résultats en cliquant ici