Jacques Cherer et Soliman, vite fait, bien fait !
vendredi 16 avril 2004

huelgoat2004-cherer
Jacques Cherer et Soliman - Ph. P. Le Floch

Huelgoat était le dimanche de Pâques le premier rendez-vous de la saison 2004 de l'endurance internationale française. Un rendez-vous fréquenté puisque 95 des 103 engagés s'alignaient au départ des 120 km des Monts d'Arrée.

Quelques étrangers -principalement des Anglais - avaient fait le déplacement.

Et la course, raccourcie de 10 km par rapport à l‘an dernier, ira très vite dès la première étape : la tête tourne à 20 km et pourtant il s'agit d'une étape longue de 40 km !C'est l'Anglaise Siobhan Smith sur Larissa Pushkovna qui entre la première au contrôle 3 minutes devant Luce Léal et prend ainsi les commandes de la course. Mais ce sera éphémère.Quelques éliminations au passage du premier contrôle vétérinaire : vitesse rime souvent avec boiterie pour les chevaux insuffisamment entraînés ou pas tout à fait prêts.

Le train est toujours aussi rapide mais l'Anglaise qui a encore passé la ligne et l'entrée au contrôle la première paie sa vitesse (plus de 21 km/h de moyenne sur la piste) par une élimination pour boiterie.Et ce sont les "petits" Bretons qui prennent les choses en main. Daniel Ollivier pointe en tête sur Kahal du Bournais, 3 minutes devant Jacques Chérer /Soliman (du Lot) accompagné de deux autres "locaux" : Jean Luc Riou/Houros de Belz et Elodie Payen / Tekkir al Pakistan. Et ces quatre couples ont encore tourné plus vite que la cavalière de Grande Bretagne pour combler leur retard : ils sont entre 21,5 et 22 km/h.

Jacques Chérer et Soliman passent les premiers la ligne d'arrivée de l'étape et sont aussi les premiers à entrer dans l'aire vétérinaire. Ils repartiront 5 minutes devant Jean Luc Riou. Jack Bégaud qui avait failli gagner l'an dernier a pris position à la 3e place (à 7 minutes du premier) avec le même Gus de Sky, tandis que le Belge Freddy Meurrens est en position de défendre au mieux les intérêts étrangers sur Fossette de Sky.Parmi les éliminés de l'étape : Daniel Ollivier.

La quatrième et dernière étape (18km) est à la fois très courte pour refaire un handicap et technique, avec deux bonnes grimpettes sur la fin de course.Jacques Chérer essaie de conserver son avantage au chronomètre mais derrière lui chasse Jack Bégaud accompagné de Jean Luc Riou. La monture de ce dernier, Houros, ne va pas tenir la vitesse. Et en face de la ligne d'arrivée sur l'autre rive du lac de Huelgoat qu'il reste à contourner, Gus de Sky est à portée de Soliman. Jacques Chérer relance son cheval… Gus accroche un moment mais Jack Bégaud se rend compte que son adversaire ne s'en laissera pas compter et qu'il a course gagnée. Il n'y aura pas de vrai sprint sur la ligne et le Lotois Jacques Chérer la franchit en vainqueur 28 secondes devant Jack Bégaud.

 

Il faudra attendre près de 10 minutes pour voir apparaître 4 cavaliers visiblement candidats à la troisième place (S. Demedy, B. Lissarague, F. Meurrens et L. Mosti), C'est finalement Laurent Mosti sur Danny Boy qui prend les devants et gagne la dernière marche du podium. Derrière le vainqueur Jacques Chérer, agriculteur dans le Lot et naisseur de son cheval, viennent deux cavaliers montant des chevaux des Emirats : Gus de Sky appartient à Sheikh Mohammed al Maktoum et Danny Boy fait partie de l'écurie de Saeed bin Maktoum al Maktoum.

Si Jack Bégaud est un vieux routier de l'endurance, deux néophytes l'accompagnent sur le podium. Soliman le cheval du vainqueur réalisait là sa première Nationale, même si son cavalier n’en est pas à sa première prestation en Nationale. Et Laurent Mosti a beau être cavalier international en Complet, il effectuait là sa première épreuve sur 120 km d’endurance, remplaçant Cécile Miletto pas encore tout à fait opérationnelle après un bras cassé un mois auparavant.

La veille du CEI** se déroulait un CEN*, première étape des qualifications pour le Mondial des 7-8 ans de Compiègne. Le podium de l'épreuve de 90 km est occupé par des cavaliers qui ne couraitent pas cette qualification et les premiers des prétendants sont Michel Collin / Tar Azalaï, Laure Castelnerac / Anthelios et Régine Le Floch / Idais Tobiha.

Reportage photos par Patrick Le Floch plefloch@wanadoo.fr