Lisa Riou s'impose dans le CEI 2* de Fontainebleau
samedi 19 octobre 2019

Endurance au Grand Parquet
Endurance au Grand Parquet © Béatrice Fletcher

Pour sa session d’automne 2019, Grand Parquet Endurance proposait 3 jours d’épreuves dont un CEI2* de 120 km remporté aujourd’hui par Lisa Riou et Alpha de l’Aulne.

Sur les 53 couples au départ, seuls 24 ont couru l’intégralité de la course. Lisa Riou, en selle sur Alpha de l’Aulne, née à l’élevage familial, franchit la ligne d’arrivée en tête. Tout au long de la course, Lisa est restée dans le peloton de tête, mais affichait avant le départ de la dernière boucle 2’07 de retard sur Mathieu Braun associé à Agadir de Messey. « Ce n’est pas énorme, mais sur une piste assez plate, c’est compliqué à rattraper, d’autant que j’étais seule alors qu’Elisa Simon et Mathieu étaient repartis ensemble. Au 1er point d’assistance, j’avais encore 1’40 de retard sur eux. j’avais déjà fait le début de la boucle assez fort, donc je me suis dit que j’allais laisser Alpha finir à un bon train, mais sans la bousculer. Je les ai retrouvé un peu plus loin, j’ai doublé Elisa, puis Mathieu et moi nous sommes départagés 200 mètres avant le poteau d’arrivée. »

Installée à Saint Hernin, dans le Finistère, la jeune fille de 26 ans partage sa passion de l’endurance avec toute la famille, puisque son père Jean Luc se chargeait du trotting final, tandis que sa mère Sylvie était dans l’équipe d’assistance pour la journée. « Mon frère Guillaume, qui s’est classé 3ème la semaine dernière au Tertre (où Lisa remportait une victoire avec Orion ndla), est resté à la maison pour s’occuper des autres chevaux. Nous avons entre 80 et 90 chevaux dont 25 à 30 chevaux destinés à la compétition, et le reste pour l’élevage de l’Aulne. Nous avons une cavalière maison et un cavalier qui monte les jeunes chevaux en concours. Alpha est née à la maison, c’est souvent ma mère qui la monte à l’entraînement, ou en course. C’est la 3ème 120 km qu’elle fait cette année, elle avait terminé 2ème à Compiègne en juin. Elle finit sa saison sur une belle victoire. Il nous reste quelques courses pour qualifier des jeunes chevaux. En 2020, le championnat du monde se déroule à Pise, mais il n’est pas simple d’accéder à l’équipe de France sénior pour le moment. »

En 2ème position, à 7" de la tête, Mathieu Braun, 30 ans, et Agadir de Messey. « Je suis très content du cheval, il est à sa place, il a fait une très belle course. Lisa est remontée très vite, je n’ai aucun regret. Agadir appartient à Ludivine Bonnot, de l‘écurie de Messey, qui fait naître de très bons chevaux. Nous l’avons à l’entraînement depuis deux mois. Il a fait une grosse saison, nous tenterons sans doute les 160 l’année prochaine. Nous avons une écurie en construction à Martigna dans le Jura, avec ma compagne Perrine Campanini, où nous entraînons des chevaux. »

La 3ème place revient à Elisa Simon aux commandes de Calice de Suleiman, qui franchit la ligne d’arrivée avec 13"54 de retard. 

Caroline Cabardos, à l’origine de cet événement bellifontain depuis 9 ans avec son époux Gilles, se disait satisfaite d’accueillir près de 300 chevaux de 11 nations différentes. « C’est un beau rendez-vous d’automne où nous sommes enchantés d’accueillir des cavaliers qui nous sont fidèles depuis le début de l’aventure. » Caroline regrettait toutefois que ce  même week end se déroule un concours de niveau équivalent à Tartas, et souhaiterait que le calendrier de la saison permette de mieux répartir les rendez-vous. L’année prochaine, Grand Parquet Endurance fêtera sa 10ème édition.   

Résultats complets : ICI.