Prêts pour le grand rendez-vous endurance de Florac
mardi 15 septembre 2020

Maria Alavarez Ponton
Maria Alavarez Ponton © Jean-Louis Perrier

L’association Lozère Endurance Equestre s’applique à faire perdurer la course d’endurance équestre la plus mythique, les 160 km de Florac. Elle sera support samedi 19 septembre d’une Coupe des Nations, CEIO.

Malgré cette année extrêmement difficile, Jean-Paul Boudon et son équipe n’ont pas baissé les bras. Après trois jours de compétition, avec un CEI **, à Barre des Cévennes en juillet, voilà le rendez-vous de Florac avec trois CEI au programme au départ du site du Vallon d’Ispagnac. Jeudi 17 septembre, les cavaliers s’élanceront pour un CEI * sur 100 km, et d’autres pour un CEI ** sur 120km. Il sera la finale de l’Oman Rider’s Challenge, malheureusement sans les cavaliers d’Oman, qui sauf ouverture de dernière minute, ne peuvent venir participer aux compétitions en France pour cause de protocole sanitaire dans leur pays. L’espagnol Juan Carlos de Villa Fernandez occupe la tête du classement provisoire après ses bons classements sur les courses de Barre des Cévennes et Julliange.

Samedi à 5h00, les cavaliers partiront à la lumière des lampes frontales à l’assaut de 160 km repartis en cinq étapes et entrecoupées de contrôles vétérinaires avec pause de 40 et 50 minutes de repos. La première étape les conduira à Barre en 33,8km sur la corniche des Cévennes. Après les 40 km suivants, en passant par le sommet du Mont Aigoual à 1 565m, ils arriveront à Camprieu. La 3e étape, aussi de 40 km, après le passage dans le village de Meyrueis se termine sur le causse Méjean, sur le site de l’aérodrome de la plaine Chanet. Ce sera ensuite le retour en 23,7km à Ispagnac, d’où les cavaliers pourront repartir après avoir une fois de plus satisfait au contrôle vétérinaire, pour l’ultime boucle. Celle-ci de 24km se courre sur un fort dénivelé, avec passage au col de Montmirat avant le retour pour le final sur le site de Pré Morjals. Aux côtés des vingt-cinq français engagés, l’Italie et l’Espagne avec cinq représentants chacun pourront constituer une équipe. On devrait notamment retrouver pour l’Espagne la multi médaillée Maria Alvarez Ponton qui avait remporté sur le même circuit le titre européen en 2011 avec la fabuleux Nobby. Parmi les engagés français, on remarque plusieurs cavaliers ayant porté les couleurs de l’Equipe de France, dont le breton Allan Léon, victorieux l’an dernier avec Spirit de Crouz à la moyenne de 16,83km/h, soit 9h30’21’’ de course. Il défendra son titre cette année avec un autre cheval de race shagya, Armoric de Belcrouz. 

Plus d’infos sur le site des 160 km de Florac ICI  et les résultats à suivre ICI