Trois champions de France et le meilleur sept ans sacrés à Fontainebleau
dimanche 16 octobre 2022

Julia Montagne, n°1 mondiale actuellement, cinquième du CEI3* avec Amin B
Julia Montagne, n°1 mondiale actuellement, cinquième du CEI3* avec Amin B © Béatrice Fletcher

Un CEI2* et un CEI3*, trois championnats de France, la finale du Top 7, les championnats régionaux d’Ile de France et des As, le programme concocté par Grand Parquet Endurance du 14 au 16 octobre avait attiré près de cinq cents chevaux en provenance de vingt-cinq nations.

Le 8 septembre, la FEI confirmait l’annulation du championnat du monde d’endurance de Vérone, prévu du 19 au 23 octobre. Dans les jours qui suivirent, Caroline et Gilles Cabardos (Grand Parquet Endurance) étaient débordés de demandes de participation à leur traditionnelle session d’automne, où certains des meilleurs cavaliers du monde s’étaient donné rendez-vous. La FFE avait quant à elle prévu de profiter des épreuves internationales pour sacrer ses "Masters" 2022, l’entraîneur national Jean-Michel Grimal ayant laissé aux dix cavaliers de la long list la liberté de courir le CEI3* (160 kms), le CEI2* (120 kms) ou d’attendre l’édition 2023 du Mondial, le meilleur classé de chaque épreuve étant déclaré champion de France de sa catégorie. Les étrangers se sont adjugés une partie des épreuves. Sur le CEI3*, Abdulrahman Mohammed Alzayed, représentant du Bahrein, s’impose avec Dahess Del Falot, tandis que Julia Montagne, n°1 mondiale actuellement, est cinquième à l’arrivée avec Amin B (Teyszir B) et décroche le titre de championne de France. Sur le CEI2*, victoire d’Abdula Ghanim Am Marri/El Nize Chanika, pour les Emirats Arabes Unis, et très belle troisième place du français Simon Menez, sacré champion pour sa première saison Sénior aux commandes de Sliman El Ramaadi (Ulm de Domenjoi). Dans le CEIY2*, le Français Pablo Tomas Arnaud remporte l’épreuve et décroche le titre national aux rênes de Shaailan’Al Hfifa (Darike) devant Léa Vandekerckhove et Guemra du Lauragais (Sisko). En parallèle, les meilleurs chevaux de sept ans du moment disputaient leur finale nationale sur un CEI2*. La victoire revient à Be Goode (Khadar), piloté par César Donnais, devant Faiza d’Aurabelle (Peps d’Aurabelle) avec Camille Garbet

Dans L'Eperon Hebdo du 19 octobre, découvrez les réactions des champions, les commentaires de l’entraîneur national et la candidature de Fontainebleau aux Mondiaux 2023.