Disparition de Michèle Lamson : la voix du Hunter s’est tue
jeudi 11 août 2011

michèle lamson
Michèle Lamson © www.teamlacroix.fr

Michèle Lamson, juge des épreuves Hunter SHF, s’est éteinte le 26 juillet suite à une longue maladie.

De nationalité américaine, diplômée de la célèbre université de Yale, elle s’établit en France dans les années 70, et débute bientôt une brillante carrière de mannequin notamment chez Lanvin et Dior. Alors qu’elle est attachée de presse chez Jean Louis Scherrer, puis directrice de boutique chez Patou, Michèle, cavalière depuis son enfance, continue à travailler ses chevaux de dressage pour les amener jusqu’au niveau St Georges. Comme le souligne son ex époux Jean Yves Percheron, « elle se levait à 6 heures du matin, allait monter à l’Etrier de Paris, et à 13 heures défilait sur les podiums. » En 1985, lors de l’apparition de la discipline du Hunter en France, Michèle Lanson s’implique immédiatement dans l’aventure aux côtés d’Adeline Wirth et Michèle Cancre, avec lesquelles elle partage les responsabilités. Au fil des années, après avoir été cavalière, elle ne tarde pas à devenir l’une des juges les plus éminentes de la spécialité notamment à l’occasion des finales SHF de Fontainebleau. Sa voix, la pertinence de ses commentaires, son charme, sa bonne humeur et son inimitable accent américain qui ne l’avait jamais quittée nous manqueront. 

Photo de Michèle Lamson par www.teamlacroix.fr