Deauville : Thomas Rinderknecht en forme sous les couleurs de Barrière
mercredi 07 août 2019

Polo Deauville
Polo Deauville © RB Presse

Ils sont quatre à se lancer pour la mythique coupe d’or à Deauville (16g) et 6 pour la coupe de bronze (6/8g).

Thomas Rinderknecht qui vient de remporter l’open de Gassin, enchaîne à Deauville avec les vénérables grands tournois français, la coupe d’argent et la coupe d’or (qui se succèdent du 10 au 25 août). Tommy porte les couleurs du sponsor Barrière et arrive avec ses terribles attaquants, dont on a vu l’efficacité à Saint-Tropez : Ignacio Kennedy et surtout le buteur Martin Aguerre. En face les Normands habitués de Talandracas, Edouard et Hugues Carmignac, de retour d’Angleterre, gardent aussi leurs Latinos d’expérience : Fran Elizalde et Alejandro Muzzio. Le seul professionnel français, Brieuc Rigaux, joue pour Patrick Eisenchteter, chez Mungo. Ils vont affronter une équipe espagnole moins connue, emmenée par Alejandro Aznar, Marques de Riscal.

En parallèle se déroule la coupe de bronze, où les Français sont mieux représentés : Patrick Paillol joue avec Laurent Dassault chez les Red Falcon. Chez Grange Martin, Jean-Luc Auclair associe la Cantilienne Lavinia Fabre et Marc Amoyal a réuni pour Les Pachas Romain Darroux et Corentin Le Pape. Hanspeter Spek, capitaine de la Concepcion remet son titre en jeu, auréolé de ses bonnes performances au polo de Paris ces dernières semaines. Il a recruté le jeune Français, Jules Legoubin. L’Institut du Cerveau compte trois Français : Stanislas Clavel, Gaëtan Gosset et Pierre Hamelin. Enfin la jeune capitaine allemande Naomi Schroeder dirige Las Hermanitas avec le président du club, Jean-Edouard Mazery.

Les dames ne sont pas oubliées, la Ladies cup a lieu du 7 au 10. En l’absence de la meilleure joueuse mondiale, Lia Salvo arrêtée après une blessure, les quatuors sont internationaux, très européens autour des Françaises Carole Muir et Françoise Okala, de Marion Ambrosetti et de l’Allemande Isabel Milojevic.

Le polo sort de sa réserve pour faire des démonstrations sur la plage les 12 et 13 août dans l’après-midi et annonce deux défilés en ville le 10 et le 14 août.

Les matches se succèdent l’après-midi à partir de 16h sur l’hippodrome de La Touques.