Deauville fête les 100 ans du polo
jeudi 16 août 2007

deauville-légende1
Ph:F.Clot

Un match à 30 goals n’a lieu qu’en Argentine…et à Deauville

Pleuvra ? Pleuvra pas ? Bon sol ou pas ? Jouera ? Jouera pas ?L’incertitude qui colle au polo a entretenu le suspens jusqu’au 15 août, jusqu’au jour du match du siècle -une partie entre les huit meilleurs joueurs du monde, anciens handicaps 8 à10, vainqueurs de l’Open d’Australie, pour célèbrer les 100 ans du club de polo de Deauville-niveau 30 goals.

L’idée appartient à Augues Paillancy qui a enflammé les tribunes de son commentaires enthousiasme de fin connaisseur. Il nous offre un beau plateau : The Falcons avec le meilleur joueur français Lionel Macaire et trois argentins de génie, Ernesto Trotz, Lucas Criado et Eduardo Hegui. En face, Labégarce joue sous la houlette de Bantista Hegui avec Alfonso Pieres, tomas Goti et Faty Reynot Blanco. Voilà une superbe démonstration sans fricassé de maillets ni coups de gueule, sans coup bas, ni bobos. Juste cinq pénalités, c’est tout dire ! Ces hommes de légende se piquent au jeu et après une période d’observation s’envolent sur un polo agile, subtile, ouvert, rapide avec de longues frappes, des galops époustouflants.

Un pur bonheur marqué par 4 buts d’Alfonso Pieres qui assure la domination de la Bégarce jusqu’aux trois quart du match. Alors Ernesto Trotz inverse la tendance. Les Falcons gagnent 9 à 8 en marquant 15 secondes avant la cloche ! Standing ovation du public ravi. Et comme un bonheur ne vient jamais seul, Deauville a doublé la mise avec un match des capitaines participants aux tournois actuels ou venus spécialement d’Angleterre, d’Egypte et d’Inde…Patrick Guerrand Hermes (par ailleurs président de la fédération internationale de polo) l’a emporté avec Sébastien Pailloncy, Evrard de Spa et Yogi Singh. Normal, c’est une journée Hermès à Deauville !

Photos: Florence Clot