Le match de polo dont on rêve
mercredi 29 juillet 2009

polo8-deauville
polo8-deauville © Eric Fournier

Pour la 1e fois au monde, se joue la revanche de l’Open de polo d’Argentine, entre les deux meilleurs équipes du monde, la Dolfina et Ellerstina. Un match exceptionnel, à Deauville, le 1e août à 15h.

Cette revanche n’a jamais lieu. Le match sera retransmis en direct sur Eurosport, dans les cinq continents. Les deux équipes se donnent donc les moyens. Pas question d’une simple démonstration, les joueurs arrivent avec leurs chevaux. Ces deux équipes alignent quatre joueurs au top du classement mondial, avec un handicap 10, le maximum possible. Ces deux équipes se tirent la bourre depuis quatre ans et se haïssent cordialement. Sûr que çà va saigner !

LE match est une idée de Philippe de Nicolay, responsable des tournois de Deauville et de son ami, Patrick Guerrand-Hermes, président de la fédération internationale de polo et capitaine averti des dernières coupes à Deauville.

A Buenos Aires, la finale de l’Open d’Argentine est l’événement de l’année. On joue à guichets fermés devant 18 000 spectateurs et en direct à la télé. Les paris vont bon train. Les stars du polo sont aussi connues et adulées que nos joueurs de foot. Les cameras sont à l’affût de tous les détails de leur entraînement …Cette finale marque plus les esprit que le championnat du monde de polo. Depuis quatre ans La Dolfina dirigée par Adolfo Cambiaso et Ellerstina menée par Gonzalo Pieres s’affrontent pour ce titre suprême et ils vont remettre çà l’hiver prochain. « La tension est extrême entre eux, ils vont se battre comme des loups, assure Philippe de Nicolay. D’ailleurs ils arrivent avec leur cavalerie, au top et bien entraînée. Ils amènent 80 chevaux ! Ils se donnent les moyens de gagner. » Le match de Deauville arrive juste une semaine après la coupe de la reine à laquelle certains joueurs participent. Et ils auront quelques jours pour se reposer. Après Deauville, ils descendent en Espagne pour participer au tournoi de Sotogrande. A Deauville, Adolfo Cambiaso et Gonzalo Pieres sont à l’aise car ils viennent jouer régulièrement et ils y ont déjà remporté une coupe d’or. Ils sont sûrs de la qualité du sol puisqu’un nouveau terrain fibreux a été installé. Ils sont aussi certainement sensibles à la télévision, qui leur assure la promo dans le monde entier. Et puis le contrat est signé pour trois ans de suite.

Un beau coup ! La retransmission en direct à la télévision oblige à réduire un peu la durée du match. Il se jouera en six périodes de sept minutes au lieu de huit … Les billets sont en vente à la fnac.

Ce super-match ouvrira la saison deauvillaise avant les traditionnelles coupes d’argent et coupes d’or qui se dérouleront tout le mois d’août.