Les tournois de haut niveau français confirment les mêmes équipes
mercredi 10 juillet 2019

Robert Strom
Robert Strom (en bleu) a montré sa bonne forme lors du 125e Open de Paros © RB Presse

Sacha Fédier, Robert Ström et Sébastian Schnerberger étaient en grande forme lors des tournois de haut-niveau français au mois de juin.

A Saint-Tropez, les trois tournois à 10 goals consacrent la même équipe : VT Wealth Management de Sacha Fédier. F-polo team, l'équipe du maître de maison, Alshair Fiyaz, a dû s'incliner devant son invité à chaque fois. Aussitôt après, les terrains étaient occupés par quatre équipes internationales venues pour le plus relevé des tournois féminins européens, qui se joue à 10/14 goals. Les matches ont tourné au duel sévère (comme chaque fois qu'elles s'affrontent) entre les deux brillantes professionnelles classées handicap 9, Hazel Jackson pour Nautor et Lia Salvo capitaine de Bodegas. Elles se connaissent par coeur et ne se laissent rien passer... Il a donc fallu attendre la dernière seconde pour que Lia l'emporte d'un but !

A Bagatelle, le prestigieux 125è Open de Paris (l'âge du polo français!), sponsorisé par Engel & Volkers, revient à Sainte-Mesme qui y tenait absolument. C'est la deuxième année consécutive que l'équipe de la famille Ström/Zavaleta s'offre l'Open -cette fois, c'est en battant les Red Falcon de Laurent Dassault. 

A Apremont la Charity Cup (12 goals) était pour la première fois dotée de 12 000€. Elle a fait l'affaire de Sébastian Schneberger, capitaine de Los Nocheros, qui avait déjà gagné le tournoi précédent, le trophée Bourbon, appuyé par ses terribles attaquants latinos Valentin Novillo Astrada et Santiago Zubiaurre. Par 10 à 9, il sont venus à bout de Cavok d'Arnaud de Chenevarin, le seul quatuor pur français car il avait choisi Brieuc Rigaux, Thierry Vétois et Adrien Le Gallo. 

Maintenant, le poloclub de Chantilly s'apprête à organiser les premiers championnats de France filles et championnats juniors, le 14 juillet, à la demande de la FFE.

(Photo d'archive)