Reprise des tournois féminins à tout niveau
mercredi 29 juillet 2020

© Elisabeth Gillion

A Apremont, Deauville mais aussi en Angleterre, les joueuses se retrouvent... Tour d'horizon des derniers résultats.

Le 1er tournoi féminin français s'est achevé dimanche avec la victoire de Grassfield de Sophie Rakic sur Majoa, emmenée par Bianca Verneuil. Une bonne mise en jambe. On est en 6/8 goals pour seulement 4 équipes étaient en lice. La finale a été dominée par Grassfield qui a littéralement empêché ses adversaires d'approcher des buts grâce à un marquage permanent, avec un jeu serré, sans agressivité ni violence, mais sans issue. On regarde les huit joueuses courir en paquet compact durant les deux premières périodes. Après la mi-temps, changement de registre, tout le monde accélère, tente sa chance en tirant au loin, on dégage à travers le terrain, on file au but, le spectacle des rudes cavalcades devient vraîment palpitant, mais n'aboutit pas. Les poteaux râtés, tout le monde repart aussi sec à toute vitesse mais le compteur reste bloqué. 4 à 1 pour Grassfield. Espérons que la prochaine rencontre, prévue mi-août à Deauville sera plus probante.

En Angleterre, les pros se mesurent à travers le Victrix ludorum tour, une longue série de 8 tournois 18 goals répartis sur le territoire d'ici la fin août. Monterosso Vikings s'est offert les deux premières manches, dont la British Ladies cup, en battant 6 à 3 Park Place dimanche dernier à Cowdray Park. En fait Monterosso Vikings a mené la danse de bout en bout, prenant l'avantage dès la première période pour garder son avance jusqu'à la fin du match. Ces quatre joueuses ont montré une belle cohésion bien que la capitaine Siri Bazzoni, blessée, ait dû laisser sa place à la redoutable Olivia Merlos. Celle-ci s'est finalement bien accordée avec Emma Boers, Kayley Smith et l'excellente Hazel Jackson. 

En effet, avec ces deux équipes se joue un duel entre les meilleures mondiales, Hazel Jackson et Lia Salvo, ce qui signifie pour le moment 2 à 0 pour Hazel. Comme l'an dernier où ces deux-là se sont "fritées" toute la saison, ces tournois leur permettent en outre d'accumuler 100 à 200 points pour le classement mondial. Leur 3e tournoi démarre à Cirencester, jusqu'au 1e août, avec 8 équipes en jeu.