5* de Dinard : une journée très internationale
samedi 30 juillet 2022

Kendra Claricia Brinkop
L'Allemande Kendra Claricia Brinkop s'est imposée brillamment dans le Grand Prix des 7 ans avec son épatant Tabasco de Toxandria Z. © Jean-Louis Perrier

Victoire brésilienne dans le CSI3*, allemande dans le CSI5* et dans le Grand Prix des 7 ans avec une touche belge pour l’écurie Stephex... La journée a commencé sous la signe d'une réussite très cosmopolite à Dinard.

Tandis que les cavaliers du CSI * profitaient du terrain en herbe, ceux du CSI3* jouaient leur petit Grand Prix sur le sable. Le parcours a bien réussi à la forte délégation américaine présente à Dinard, cinq représentants de la bannière étoilée se qualifiant pour le barrage avec sept autres couples. Parmi eux, nos Frenchies Philippe Rozier/Le Coultre de Muze (Presley Boy) et Nicolas Layec/ Best of Iscla (Diamant de Semilly) ont renouvelé leur parcours parfait, terminant respectivement aux 2e et 4e rangs, autour de l’Américaine Maya Arial associée à My Girl 52 (Montender). Mais le plus rapide a été Rodrigo Pessoa, bien sûr toujours sous les couleurs du Brésil, mais désormais installé aux Etats-Unis. "Je suis basé à une heure de New York et nous passons trois mois en Floride en début de saison. Nous sommes venus pour une tournée en Europe du 15 juin au 15 août avec dix-sept chevaux et j’ai trois élèves. C’est toute une logistique mais c’est une autre ambiance que les concours américains ! J’ai du plaisir à retrouver Dinard, j’ai beaucoup de bons souvenirs ici !" Rodrigo s’impose avec Chili (Consolidator), une jument de dix ans qu’il n’a que depuis le début de saison. "Elle a beaucoup de sang, elle est un peu délicate à gérer, mais c’est une très bonne jument, elle progresse très bien’’, disait-il de sa Westphalienne de 10 ans.

Les cavaliers du 5* ont ensuite rejoint le sable, pour s'affronter dans le cadre d'un barème A au chrono. Sur les trente-quatre couples engagés dans cette épreuve, seuls six sont parvenus à boucler un parcours sans faute et c'est l'Allemand Daniel Deusser qui a été le plus rapide, survolant avec aisance les difficultés mises en place par Jean-François Morand. En 63'15, avec Kiana Van Het Herdershof, il devance au classement le numéro deux mondial, le Suédois Henrik von Eckermann qui, avec Iliana, en termine en 65,52. La troisième place est pour l'Irlandais Bertram Allen et son Selle Français Empoli de Champloue.

Côté CSI 1*, la jeune star du concours a été incontestablement la toute jeune Zoé Vageon Ledy, 12 ans, qui a tout simplement remporté les trois épreuves auxquelles elle a participé avec Arkana Messipierre (Ogano Sitte) ! La nièce de Bosty est promise à un bel avenir !

Quelques 7 ans d’exception

Dans un lot un peu hétérogène, l’épilogue des 7 ans a permis de voir quelques chevaux sortant vraiment du lot. Le parcours proposé par Jean-François Morand testait dès le début le bon équilibre de cette génération, avec un enchainement commençant dans le haut du terrain, utilisant les devers de la magnifique piste du Val Porée, avant d’aller sur le triple en 4. De quoi en mettre plus d’un à la faute, sans présager de la suite avec un final délicat, commençant par l’oxer en 9 face à l’entrée. Treize couples ont bien maitrisé le challenge,  gagnant leur ticket pour le barrage. On regrette de ne pas avoir pu y retrouver Freud de Kreisker (Taalex), pénalisé sur l’ultime obstacle après un parcours très à l’aise. Sa cavalière Fanny Skalli-Guerdat se console en étant l’un des huit doubles sans faute avec Katja Loma W (Cardento). A la 7e place, elle est précédée par Arthur le Vot avec Fancy de Kergane (Berdenn de Kergane), un produit de l’élevage breton du Morbihan qui, après avoir été Elite à 5 et 6 ans à Fontainebleau, continue remarquablement bien sa progression vers le grand sport. Deux autres Selle Français ayant fait leur classe sur le circuit SHF ont aussi confirmé leurs aptitudes et prennent les accessits du podium. Sous la selle de Robin Lesqueren, FBI d’Ellipse (Vagabond de la Pomme) met l’élevage de Loire Atlantique à l’honneur à la troisième place. Vainqueur la veille, Friday Treize (Diamant de Semilly) confirme tout le bien qu’en pense son cavalier, et ancien cavalier olympique de sa mère Sydney une Prince*Treize (Baloubet du Rouet), Roger-Yves Bost. Mais personne n’a pu ce jour rivaliser avec le chrono établi par l’Allemande Kendra Claricia Brinkop, avec l’exceptionnel Tabasco de Toxandria Z. La cavalière de l’écurie Stephex a pu compter sur l’envergure, la force, la disponibilité de ce fils de Thunder vd Zuuthove. Sixième des 6 ans au Mondial de Lanaken l’an dernier sous la selle de Werner Dierckx, il évolue depuis avec succès sous la selle de Kendra et a fait beaucoup d’envieux sur le terrain de Dinard !

Résultats ici

Live de la compétition à suivre ici